Traversée Atlantique nord

Traversée de l’Atlantique Nord, dernier petit déjeuner à plat

13 avril

ça y est, le dernier petit déjeuner à plat a été avalé, les amarres sont en double, l’ »amarre électrique » a été débranchée et lovée, la marée monte encore un peu, La Laureline va bientôt quitter le ponton et s’engager dans la mer, direction Nord Est, variable selon la direction du vent, et ce pendant 3 semaines.

ETA aux Açores : 4 mai.

Le Cross Gris nez est prévenu et veille sur nous

AVRIL 14, 2021LAURELINEUN COMMENTAIRESUR 2 DEGRÉS PLUS À L EST…

2 degrés plus à l est…

Position à 12:00 UTC : 25°45.74’N 74°27.32’W
Vent NNE 22kt, rafales 25kt, GV 1 ris, Yankee une barre, au près à 45° du vent , mer agitée, houle 2m.
1016 hPa
Cap 85°

Note de Laureline: depuis hier ils ont fait 2 degrés vers l est. Les Acores c est dans encore 46 degrés vers l’ est et 13 degrés vers le nord. Ça va être long.

AVRIL 15, 2021LAURELINEUN COMMENTAIRESUR 2 EME JOUR, PLUS DE VENT

2 eme jour, plus de vent

Position à 14:00 UTC : 26°36.35’N 71°53.42’W
Vent variable inferieur à 5kt, GV 1 ris, moteur 1650 t/mn, mer peu agitée, houle inferieure à 2m.
1015 hPa
Cap 70° parallèle à la route orthodromique.
La Laureline a bien bataillé les deux premiers jours de traversée, au près serré à 38° du vent dans la houle, occasionnant à cette allure un peu de mal de mer: Quand le vent refuse, les estomacs aussi! cette première étape conduit aux vents portants tant recherchés. Entre les eux il y a une dorsale sans vent à traverser aujourd’hui au moteur sur une mer apaisée. Bilan 131 nM le premier jour, et 124 le deuxième sur les 2567 milles que compte la route orthodromique jusqu’aux Açores

Les vents de l Atlantique: Rond vert=position du bateau, et en bas la force du vent à leur position d après la météo, 8 km 125 degrés, ca refuse encore un peu
Les vagues, Rond vert=position du bateau, et en bas la hauteur et la fréquente des vagues: plutôt molles, pas hautes, de travers

AVRIL 16, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR VENT PORTANT

Vent portant

16 avril: position à 12:00 UTC : 27°32.23’N 69°53.44’W
Vent SW 20kt, GV 1 ris, Yankee , mer peu agitée, houle inferieure à 2m.
1012 hPa
Cap 70° parallèle à la route orthodromique.
Enfin le vent portant attendu, la Laureline trace sa route à plus de 7 noeuds

AVRIL 17, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J4 VENTS FAVORABLES

J4 Vents favorables

Position à 12:30 UTC le 17 : 27°59.77’N 67°01.62’W
Vent SW 15kt, GV 1 ris, Yankee , mer peu agitée, houle inferieure à 2m.
1013 hPa
Cap 80° parallèle à la route orthodromique.
Les vents sont favorables!
Plusieurs fois par jour des pailles en queue viennent tourner autour du bateau.
Les sargasses s’emmelent dans nos lignes de peche, et une grosse prise a réussi a se detacher: bredouilles à la peche jusqu’a present

AVRIL 18, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J5, LA SAGESSE DU YANKEE

J5, la sagesse du Yankee

Position à 13:30 UTC le 18 : 28°34.94’N 64°30.24’W
Vent WSW 24 kt, GV 2 ris, Yankee 1 barre, au grand largue a 140° du vent, mer agitée, houle 2 a 3 m, courant 1 kt au 90°.
1014 hPa
Cap 95°
682 nM parcourus depuis le départ de Spanish Wells

Hier toute la journée, sur une mer apaisée et une petite brise de force 3, le yankee (55 m²) a été remplacé par le gennacker, (100m²) dont la coupe Northsail permet de fonctionner assez bien jusqu’au 140° (au lieu du travers quasi exclusif pour ce type de voile), a tel point qu’il a ete laisse a poste pour la nuit, afin de gagner les milles. Mais  à minuit le vent est passé a « jolie brise » (force 4), provoquant des auloffees de plus en plus difficiles à contrôler. Dans le noir, il a fallu sagement reduire la voilure: retour au Yankee, et 2eme ris dans la Grande voile. La Laureline taille sa route non loin de la ligne orthodromique.

Note de Laureline

Les différentes voiles à l’avant.

La Laureline est équipée d’un tourmentin, une trinquette, d’un yankee, un genois, d’un Gennaker et d’un spi asymétrique, une belle garde robe rangée dans la soute à voile, à l’avant.

Pas de chance, le yankee n’est pas illustré..

Tout savoir sur les voiles: https://leblogmarine.com/manoeuvres/voiles-d-avant/

Les voiles sont gréées en fonction des allures et de la force du vent.

AVRIL 19, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J6, PETITS VENTS = PETITS PLATS

J6, petits vents = petits plats

Position à 9:22 UTC le 19 : 29°22.06’N 62°43.55’W
Vent WSW 18 kt, GV 1 ris, Yankee, au grand largue a 140° du vent, mer peu agitée, houle 2 m, courant 0,1 kt au 70°.
1014 hPa
Cap 80°

Meteo aujourd’hui 19/04

Marcel Oliver annonce un avis de grand frais qui passe d’ouest en est entre 30° et 35° ce soir: sur la carte de prévision météo, des volutes oranges apparaissent sur le fond vert des vents 15-20 noueds, qui progressivement se déplacent vers le Nord Est en s’enroulant sur elles meme et en devenant plus foncée. Dans les prochains jours elles vont former une boule rouge compacte, annonciatrice d’un tempete aux Acores jeudi 22, avec des vents de force 9. Marcel Oliver conseille de rester en dessous du 30°, le temps que le mauvais temps s’eloigne.

Prévisions pour jeudi 22


Le bateau évolue donc sur une bande étroite de vents à 15-20 noeuds de sud ouest, entre 2 zones de vents trop faibles, passerelle dessinée sur la carte météo en vert entre 2 bandes bleuatres. Il faut donc régulièrement empanner pour rester à 140 degrés du vent, dessinant des « ailes de mouettes » sur la carte, la progression demeure malgré tout assez lente, mais confortable sur une grande houle qui roule sous l’arrière du bateau, le soulève puis s’éloigne par devant, parfois une vague lui cogne un peu plus la hanche. L’eau se colore de nuances de bleu meles à du blanc opaque, l’air se charge de brumes du soir au matin, le bateau se couvre de rosée. Le matin , un couple de paille en Queue vient encore tourner autour bu bateau, bien loin des Bahamas maintenant, des poissons volants atterrissent su le pont. Les plus vigoureux arrivent à re-sauter à l’eau.
Le mal de mer des deux premiers jours est bien loin, il est possible de cuisiner et de servir les repas à table dans le cockpit, en surveillant la salière et la poivrière, toujours pretes à prendre la tangente, et les mugs de café se permettent à l’occasion un salto arrière.
Samedi c’etait steack Angus et pommes de terre sautees, et hier dimanche, filet mignon et ragout de petits legumes au riz safrané accompagne d’un Malbec du Chili: Delicieux!

AVRIL 20, 2021LAURELINE2 COMMENTAIRESSUR J7, 30ÈME PARALLÈLE, 60ÈME MÉRIDIEN

J7, 30ème parallèle, 60ème méridien

En restant sous les 30°, l’apres midi s’est passe sous petite brise tres agreable une bonne occasion d’envoyer le Spi, et bronzer sur le pont, jusque vers 17h puis a l’heure prevue vers 23:00 le vent a forci jusque vent frais (force 6) qui a ete etale en prenant deux riz dans la grand voile et deux barres dans le Yankee.

Position à 10:30 UTC le 20 : 30°05.22’N 60°32.04’W
Vent SW 21 kt, GV 2 ris, Yankee 2 barres, au grand largue a 140° du vent, mer peu agitée, houle 2 m, courant 0,1 kt au 72°.
1017 hPa
Cap 66°

La garde robe de la Laureline se compose de la facon suivante:
Une Grand voile de 43,50 m² qu’on peut reduire de 3 ris
Et cinq voiles d’avant:
Le Yankee (34 m²) sur enrouleur (par mauvaise habitude erronnee on l’appelle parfois genois, l’interet du Yankee par rapport au genois est qu’il presente un point d’ecoute beaucup plus eleve, ce qui le rend plus performant dans les allures portantes, et plus facile a regler finement)
La trinquette (25 m²) endraillee sur etai largable. elle peut etre arisee (15 m²) et prend alors une forme de solent tres apreciable dans le tres gros temps. l’interet de l’etai largable est d’offrir dans le petit temps un grand espace sur le pont pour preparer le spi ou le gennacker
Le toumentin (9 m²) reserve a la tempete (force 10), il s’endraille facilement sur l’etai largable. Il est monté sur une estrope suffisemment longue pour que la trinquette puisse rester repliée au pied de l’étai.
Le gennacker (100 m²) belle voile tres puisante, ideale dans le vent de travers, ou le bateau atteind sans difficulte les 10-12 kt.
Le Spinacker asymetrique, (135 m²), magnifique voile de petit temps.

Tout savoir sur les voiles: https://leblogmarine.com/manoeuvres/voiles-d-avant/

Les voiles sont gréées en fonction des allures et de la force du vent.

ici, force 6 = 22 à 27 noeuds, un vent à 140 ° pour yankee réduit (ou trinquette)

Réduction des voiles

Comprendre les voiles d'un IMOCA du Vendée Globe
Grand voile 3 ris

AVRIL 22, 2021LAURELINE4 COMMENTAIRESSUR J8 J9, CHANGEMENT DE CAP POUR RESTER SOUS LE 30EME PARALLÈLE

J8 J9, changement de cap pour rester sous le 30eme parallèle

J8

Bien recu les nouvelles, et les commentaires, ici il n’y a pas de journal televise, ni d’info en continu ni de joutnaux et leurs editoriaux tous plus pertinents les uns que les autres, mais a lire les echanges, on serait mieux selon certains au milieu de l’Atlantique qu’en France, ca rappelle un certain Moitessier…

Position à 11:46 UTC le 21 : 30°32.87’N 58°21.60’W
Vent NE 11 kt, instable en force et direction, GV 2 ris, alternance moteur spi et Yankee, mer peu agitée, houle moins de 2 m.
1020 hPa
Cap 70°

J9

Une depression tourne en tempete au Acores (force 10), elle sera partie quand nous en approcherons, mais une autre lui emboite le pas, et nous barre la route orthodromique.

Marcel Oliver recommande de rester tranquilles et de redescendre en dessous de la latitude 30° pour les 3 ou 4 prochains jours. Par prudence, le cap a ete modifie au 105° au lieu de 70°, la route sera un peu rallongee.

Hier petit NE qui a progresivement adonné en se renforcant la nuit (trinquette et 2 ris au pres serre) et ce matin SE 15 kt (GV haute et yankee).
Mais la bande des 30° ou juste en dessous est tres praticable sans trop de molles (sauf hier)

Position à 11:26 UTC le 22 : 30°38.86’N 56°47.14’W
Vent SE 15 kt, GV 1 ris, Yankee, mer peu agitée, houle moins de 2 m.
1019 hPa
COG 105° SOG 4,7 kt

AVRIL 24, 2021LAURELINEUN COMMENTAIRESUR J10 J11, LA MOITIÉ DU CHEMIN

J10 J11, la moitié du chemin

Position à 10:10 UTC le 23/04 : 30°19.06’N 54°46.32’W
Vent SE 13 kt, GV 1 ris, Yankee, mer peu agitée, houle moins de 1 m.
1018 hPa
COG 105° SOG 5,9 kt

Sous jolie brise reguliere du SE, et mer a peine bosselee, le bateau sous GV 1ris et yankeee taille sa route au pres bon plein tout seul vers l’est sous pilote automatique regle a 62° du vent. On entend les chuintements de l’eau le long de la coque, les glou-glou derriere la jupe et parfois le choc d’une petite vague sur l’etrave. Le soleil perce en halot un ciel voilé, la journee s’annonce calme. Un seul oiseau pelagique est venu se presenter, sans approcher assez pour l’identifier et un seul cargo pendant la nuit a destination de Gibraltar selon les informations donnees par l’AIS.
Il semble que les sargasses, abondantes depuis le depart des Bahamas, sont enfin disparues, la peche va pouvoir reprendre.

Position à 12:11 UTC le 24 : 30°03.99’N 51°32.393’W
Vent Sud 16 kt, GV 1 ris, Gennacker, mer peu agitée, houle moins de 1 m.
1019 hPa
COG 90° SOG 7,1 kt

Tout est paisible les trois prochains jours, ensuite la meteo presente quelques difficultes: la route et barree par une grosse tempete. Quelqu’un connait-il une danse Indienne, Bresilienne ou africaine qui ferait venir l’anticyclone pour la fin avril et debut mai: toute experience vecue nous interesse…

De Laureline, sur les vents de l’Atlantique

aujourd’hui la carte des vents dans l’Atlantique ressemble beaucoup aux cartes théorique de Coriolis:

Trajectoire d’un corps en mouvement non accéléré
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coriolis_effect14.png?uselang=fr

Coriolis expliquait que la Terre tourne plus vite que son athmosphère. Cela explique qu’en permanence, à l’équateur, le vent va d’est en ouest. Si vous voulez traverser l’Atlantique vers l’ouest à la voile: descendez d’abord au niveau de l’équateur, ensuite ca ira tout seul.

Comme la Terre est ronde, cela crée de grandes spirales de vent qui démarrent à l’équateur et partent dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère nord, et dans le sens inverse dans l’hémisphère sud.

A cela s’ajoute les anticylones et les dépressions.

Les anticyclones sont les zones de haute pression. Une grande masse d’air sec descend vers le sol, ils apportent le beau temps.

Aujourd’hui on en a deux magnifiques de part et d’autre du bateau. L’air, comme prévu par Coriolis, y tourne dans le sens des aiguilles d’une montre.

Carte des vents 24/04

L’air se réchauffe au sol et se charge d’humidité au passage. Il remonte en cercles inverses des aiguilles d’une montre. En s’éloigant du sol il refroidit: l’air se condense et forme des nuages, au sol la pression de l’air est basse. Sur la carte on en voit une belle dépression sur les Açorres. Comme toute les depressions de l’Atlantique, elle se déplace d’ouest en est.

Le dernier facteur :les températures

Les températures de l’air ont un impact sur la formation des anticyclones et dépressions. Elles mêmes sont influencées par la température de l’eau. Celle ci est répartie de façon particulière en Atlantique du fait du Golf stream

Carte des courants et température de l’eau 24/04

Enfin bref, si on mouline tout cela on a une carte moyenne des météo qui indique:

  • qu’en moyenne l’Anticyclone dans l’ATlantique se situe ou niveau des Açorres
  • que les dépressions se multiplient au nord de l’ATlantique en hiver, du fait du froid du pole Nord,
  • qu’en été les dépressions du grand nord se calment
Centres d’actions en hiver et en été https://notech.franceserv.com/circulation-generale.html

Et qu’en moyenne vous trouverez des vents plus calme en été, mais qu’il faut monter presque au 40ème parallèle pour que cela souffle dans le bon sens si le projet est de revenir

Vents moyens en hiver et en été https://notech.franceserv.com/circulation-generale.html

AVRIL 25, 2021LAURELINE2 COMMENTAIRESSUR J12, TOUTES VOILES DEHORS ENTRE CARYBDE ET SCYLLA

J12, toutes voiles dehors entre Carybde et Scylla

Position à 12:00 UTC le 25 : 30°07.99’N 48°55.45’W
Vent Nord 17 kt, GV haute, Gennacker, mer peu agitée, houle moins de 1 m.
1017 hPa
COG 87° SOG 8,5 kt

Tel Ulysse entre Carybde et Scylla, le choix de route pour echapper a la tempete qui va sevir sur l’Atlantique fin avril et debut mai, est soit de faire route vite fait vers le sud, ce qui emmene la bateau beaucoup trop loin a latitude du Senegal, soit de la contourner par le Nord, ou la mer est dechainee et le vent diabolique.
Apres moult calculs et echanges de mail avec Marcel Oliver pour validation, une troisieme solution se presente (comme l’a fait Ulysse): foncer tout droit, car a condition d’aller vite, le bateau sera peut-etre passe a temps avant que Poseidon ne se fache.
Des l’aube, on envoie de la toile: ce matin par vent du nord a 17 kt, sous Gennacker et GV haute la Laureline cavale a 8 kt et au surf a 9 kt dans les surventes où le pilote a du mal a retenir les departs au lof, il faut barrer a la main.

Note de Laureline:

8 noeuds nautique à l heure, pointe à 9 = 14,5 à l heure, pointe à 16

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Nœud_(unité)


SOG – Speed Over Ground : Vitesse au sol. La vitesse du bateau par rapport à un point fixe. Elle peut être différente de la vitesse sur l’eau à cause des courants

COG – Course Over Ground : Route par rapport au sol. Peut être différente du cap à cause des courants et de la dérive du bateau

https://www.google.fr/amp/s/www.millesabord.com/amp/abreviation

AVRIL 26, 2021LAURELINEUN COMMENTAIRESUR J13, JUSQU ICI TOUT VA BIEN, VALSE DES DÉPRESSIONS PLUS AU NORD

J13, jusqu ici tout va bien, valse des dépressions plus au nord

Position à 11:15 UTC le 26 : 30°01.87’N 46°38.11’W
Vent de face NE 15 kt, GV haute a 20° du vent, moteur, mer peu agitée, houle moins de 1 m.
1019 hPa
COG 80° SOG 4 kt courant 0,7 kt au 130°

Une embelie ? L’anticyclone se manifeste enfin! Si cela se confirme, il ouvre la voie pour les Acores. Et en plus il promet le beau temps sur la France pour debut mai!

3 dépressions et un petit anticyclone naissant

AVRIL 27, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J14, COMME UNE TORTUE

J14, comme une tortue

Position à 12:41 UTC le 27 : 31°24.87’N 46°06.52’W
Vent ENE 12 kt, GV haute, Yankee, au pres serre a 40° du vent, mer peu agitée, houle moins de 1 m, pleine lune, beau temps ensoleille.
1019 hPa
COG 32° SOG 3,5 kt

Avec les details de route presumee combinee a la prevision meteo, Marcel Oliver nous soigne aux petits oignons en detaillant jour apres jour la force et le sens du vent.

Localement depuis hier, La Laureline butte sur des vents faibles a 10-12 kt de face (Est ou ENE) qui la ralentissent et l’empechent de garder la latitude 30, l’obligeant de louvoyer au pres serre en avancant a 3 kt comme une tortue.


Les estimations de position ont donc ete revues, sachant que le petit vent de face se maintient aujourd’hui mardi et demain mercredi, et qu’il faut attendre jeudi le vent portant.
Les calculs donnent si tout va bien une ETA aux Acores mercredi 5 mai.

AVRIL 28, 2021LAURELINE2 COMMENTAIRESSUR J15, SPECTACLE DE BALEINES À BOSSE

J15, spectacle de baleines à bosse

Position à 8:52 hTU le 28 : 31°25.93’N 44°26.21’W
Vent variable 7 kt, GV 2 ris, moteur, mer calme, houle moins de 1 m, pleine lune, beau temps ensoleille.
1018 hPa
COG 74° SOG 5,3 kt

C’est le printemps pour les baleines a bosse: avec leurs trente tonnes, elles effectuent des sauts corps entier hors de l’eau et retombent sur le cote dans un enorme splash: ca doit etre la saison des amours, le spectacle est hallucinant.

AVRIL 29, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J16, RATTRAPÉS PAR L ANTICYLONE PROVIDENCE

J16, rattrapés par l Anticylone providence

Position à 10:17 hTU le 29 : 32°34.31’N 42°23.64’W
Vent variable 7 kt, GV haute, moteur, mer calme, houle moins de 1 m, pleine lune, beau temps ensoleille.
1019 hPa
COG 74° SOG 5,3 kt

C’est la petole, un peu de vent devrait arriver dans la journee.

Météo jeudi 29 midi https://www.windy.com/?34.850,-45.527,4,i:pressure

De Laureline:

L anticyclone au large de la Floride hier les a rattrapés, ce qui explique le calme du vent. On voit s installer déjà aujourd’hui un coup de vent au large de New York, une tempête se prépare pour samedi. Heureusement leur anticyclone va rester sur les acores et les protéger du coup de vent général sur l atlantique

Météo samedi 1er mai https://www.windy.com/?34.850,-45.527,4,i:pressure

AVRIL 30, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J17, AU BORD DU VENT

J17, au bord du vent

Position à 10:45 hTU le 29 : 33°26.45’N 40°11.52’W
Vent SE 8 kt, GV haute, SPI, mer calme, temps ensoleille, longue houle de 1,5 a 2 m.
1018 hPa
COG 78° SOG 2,6 kt

Patience ,patience,il y aura bien un peu plus de vent bientot.

De Laureline:

Les vents atteignent 60km/h au large de New York, mais ne les atteignent pas: ils sont protégés par un anticyclone géant sur les Açores. Protèges au point d être quasi en panne de vent…

Météo à 21h: la tempête fait rage maintenant sur 3/4 de l Atlantique, mais pas sur eux ou c est toujours la pétole.

MAI 1, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J18, DANS UNE BULLE DE CALME AU MILIEU DE LA BASTON GÉNÉRALE

J18, dans une bulle de calme au milieu de la baston générale

Comme prevu le vent est apparu hier vers 15h a 10kt puis 15 et plus, d’abord au SW puis WSW. Au grand largue sous spi depuis hier et toute la nuit, La Laureline impetueuse avale des milles a bonne allure.

Position à 10:30 hTU le 1er mai : 34°56.88’N 38°15.97’W
Vent WSW 17 kt, GV haute, SPI, mer peu agitee, longue houle de 1,5 a 2 m.
1018 hPa
COG 45° SOG 7,8 kt, 9 kt dans les departs en surf

MAI 2, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J19, TOUJOURS AU CALME, TANDIS QUE LE DÉLUGE S INSTALLE AU NORD

J19, toujours au calme, tandis que le déluge s installe au nord

Comme prevu le vent est passe au NNW a 15 kt, qui permet de maintenir une bonne allure par vent de travers sous gennacker.

Vents à 100 à l heure, rafales à 130 dans l Atlantique Nord, et petite brise tranquille sur la Laureline.

Position à 11:50 hTU le 2 mai : 35°49.88’N 35°16.79’W
Vent 14 kt du 305°, GV haute, gennacker, mer peu agitee, longue houle de 1,5 a 2 m.
1019 hPa
COG 63° SOG 8,2 kt.

MAI 3, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J20, BOND EN AVANT

J20, bond en avant

Comme prevu, et comme un cadeau du ciel, le vent a ete portant puis au travers, par longue houle et mer calme, permettant de parcourrir sous spi puis voiles en ciseau, puis sous gennacker 380 milles en 48 heures. Cette nuit le vent est passe au NW, le gennacker a ete remplace par le Yankee au pres bon plein.

Position à 10:30 hTU le 3 mai : 36°58.15’N 32°32.91’W
Vent 15 kt du 345°, GV haute, Yankee, mer peu agitee, longue houle de 1,5 a 2 m.
1021 hPa
COG 68° SOG 6,3 kt.

MAI 4, 2021LAURELINE2 COMMENTAIRESSUR J21, ENCORE QUELQUES HEURES DE MER

J21, encore quelques heures de mer

70 milles restent a parcourir pour arriver à Horta sur l’ilha Do Faial, sans doute pendant la prochaine nuit (mardi a mercredi). Ainsi nous serons a l’abri pour le coup de vent prevu vendredi.
Hier un grand rorqual a nage a 100 m du bateau, les Puffins ont fait leur apparition, ils tournoient autour du bateau d’un long vol plane rapide et precis, en inclinant une aile jusqu’au au ras de la vague sans jamais la toucher.

Position à 10:30 hTU le 4 mai : 37°59.08’N 29°58.03’W
Vent 8 kt du 220°, GV haute, Yankee, et appui moteur, mercalme, longue houle de 1,5 a 2 m.
1021 hPa
COG 63° SOG 6,2 kt.

MAI 5, 2021LAURELINE6 COMMENTAIRESSUR J22, BIEN ARRIVÉS À HORTA

J22, bien arrivés à Horta

Bien arrivés a HORTA cette nuit a 2h du matin tout doucement sous spi par petite brise de SW, après 21 jours et 14 heures de traversée tranquille et sans encombre. Le pavillon du Portugal et le pavillon Q de quarantaine ont été hisses, puis nous avons pris un punch et sommes alles dormir, et déjà a 8 heures les autorités sanitaires sont venues jusqu’à notre mouillage dans la rade pour organiser les test covid de l’équipage qui, s’ils sont négatifs (!), permettront de débarquer a terre.
Un des deux alternateurs du moteur Volvo est tombe en panne: les alarmes batterie de la colonne de barre et de la table a carte se sont mises a hurler sans cesse il y a quelques jours. Apres aide au diagnostic par mail par Luc et Marc, il s’agit d’une panne du régulateur de tension de l’un des deux alternateurs. Il a simplement été débranché, mais il faut le réparer, et si ce n’est pas possible, le remplacer par celui qui est en réserve a bord.
A part ce détail, le bateau et l’équipage sont en pleine forme !

Position à 10:00 hTU le 5 mai : 38°51.79’N 28°37.47’W
Vent 8 kt du SW, au mouillage dans la rade de Horta.
1020 hPa

vers les Açores sous spi

Après 3 semaines de rotations de quart, qui fragmentent les nuits et rythment les vies, la fatigue se fait un peu sentir. La trajectoire aplatie autour de la latitude 30 a manifestement été la bonne. Elle a permi de progresser en évitant les secousses les plus rudes, la trajectoire « classique » vers le nord  avec le gulf stream et des vents portant, passant par les Bermudes puis vers l’Est à partir de la latitude 35 ou 38 s’avérant impratiquable tant que l’anticyclone des Acores n’est pas installé sur sa position estivale.
D’abord formé de bulles éparses, les zones anticycloniques se sont regroupées en secteurs plus larges remontant vers les Açores, créant sur la route un nouvel obstacle pour un voilier: vents faibles de direction erratique, imposant souvent l’usage du moteur, combiné chaque fois que possible avec les voiles lors des navigations au près ou près bon plein. Heureusement, lors des derniers jours, des vents portant se sont enfin manifestés, il était temps: les reserves de fuel sont devenues bien minces, il a fallu pomper le  réservoir du poele pour arriver à la Horta, sans compter des problèmes d’alternateur défaillant et d’alarmes intempestives et récurrentes. Le genacker aux allures de travers, et enfin le spinacker au portant par tout petit vent sur une mer quasiment lisse ont offert un final quasi onirique de douceur et de silence, véritable cadeau du ciel pour la fin de cette première partie de la traversée
La couleur de l’océan a bien changé entre les latitude 30 et 35. Finies les couleurs saphir ou bleu outremer, les bleus comportent des nuances de gris beaucoup plus familières. Finies les rencontres avec des paille-en queues, qui ont laissé la place à des puffins et de petits pétrels aux ailes brunes. La température de l’eau  a baissé de 4°C, elle se situe désormais aux alentours de 20 °. Des dauphins de différentes espèces sont venus jouer dans la vague d’étrave, au loin des baleines sont apparues qui faisait des démonstrations de sauts acrobatiques. La nuit l’eau de mer est parsemée de petits éclats phosphorescents et depuis quelques jours de nuages luminescents tels qu’apercus au large du Pérou, traduisant la présence de planctons, de curieuses petites méduses à voile circulent alentour : on apercoit au ras de la surface une petite vessie translucide, surmontée d’un éventail au reflet nacré et aux bords roses en forme de coquille Saint Jacques. Pour
  compléter l’impression d’être rentrés à la maison, un crachin très breton s’est chargé de l’accueil et il faut sortir pulls et vetements de quart. Aujourd’hui, le vent fraichit, la périphérie d’une forte tempête qui va sévir demain au nord ouest de l’Atlantique sera sensible demain jusqu’aux Acores. Que c’est bon d’être aux abris, de ne pas se poser la question de savoir s’il faut ou non sortir la trinquette, de dormir d’une traite la nuit prochaine, de préference à une place au ponton! pour le moment, au moins le temps d’avoir un test antigénique négatif, la regle est de rester à l’ancre dans le port de la Horta, ou une dizaine de bateaux et d’équipages attendent tandis que des nuages gris pèsent sur les collines alentours…
Quand à l’équipage, c’est le meilleur du monde depuis le début! les rendez vous quotidiens autour du petit déj, du thé de l’après midi puis de la sacro sainte petite bière du soir sont des moments privilégiés. Hier soir, séance photographie de barbes de 3 semaines sous le regard de l’effigie dessinée sur le spi

MAI 9, 2021HÉLÈNEUN COMMENTAIRESUR HORTA

Horta

8 mai

Position à 9:00 hTU le 8 mai : 38°31.81’N 28°37.55’W
Vent 3 kt, amarrés au ponton dans la marina de Horta.
1013 hPa

L’alternateur est réparé, tout fonctionne parfaitement à nouveau. C’était bien le régulateur de tension de l’altenateur qui était defectueux. Mais voilà, l’alternateur neuf en réserve dans les pièces détachées (acheté à Cherbourg sur conseil du fournisseur avant de partir) n’était en fait pas un modèle Volvo, si bien que les entretoises en nylon (indispensables pour isoler l’alternateur de tout contact métallique avec le bateau car il est en aluminium, et qu’une electrolyse ferait fondre rapidement les anodes et créer une voie d’eau..) ne rentraient pas dans les trois pattes de fixation. Que faire ? Faire venir un alternateur volvo neuf de France, c’est 600€ plus le transport plus le délai de 1 semaine au moins. Chez « Mid Atlantic » près de la place de Horta, il n’y a pas les pièces, mais il y a le savoir-faire et la gentillesse légendaire des îliens: C’est Juan qui a pris l’affaire en main, il explique: l’interieur de l’alternateur ce n’est pas du Volvo, c’est du Mitsubishi: il suffit de garder la coque de l’ancien et de mettre dedans le solenoïde et le régulateur du neuf !
Par la magie des doigts agiles et des gestes précis qui semblent avoir fait ça depuis toujours, en deux heures voilà un alternateur au top, et encore une heure de boulot pour l’installer dans le moteur en soignant les connections: Aux premiers essais ça remarche parfaitement. Total de la facture: 39€, on n’en croit pas nos yeux, explication de Juan: d’habitude je mets une demi heure, alors je facture une demi heure!

9 mai

position inchangee a Horta

des bateaux continuent d’arriver tous les jours à Horta. Le patron du café des sports, « chez Peter », le réparateur Mid Atlantic Yacht Services, et même la capitainerie du port ont oeuvré tant qu’ils ont pu pour trouver une solution d’accueil pour les voiliers de passage, alors que les autorités portuaires avaient reçu du gouvernement portuguais l’ordre de les repousser pour éviter la contagion. Inconcevable pour un peuple de marins par nature hospitalier. Ils savent très bien à quel point les bateaux qui traversent l’Atlantique depuis les Caraibes ou plus loin ont besoin de leurs services après au moins 3 semaines en mer, et savent aussi que si un petit équipage est parti indemme de covid, et qu’il l’est resté, il arrive sain apres des délais pareils. Ils ont d’abord accueilli les voiliers en allant les voir en tenue de cosmonaute afin de répondre à leurs besoins de réparation ou d’avitaillement, puis ils ont réussi à infléchir la décision gouvernementale en mettant en place la procédure d’accueil encore en usage : les équipages doivent d’abord jeter l’ancre et rester à bord le temps d’être acheminés vers la gare des ferry qui sert de lieu de prelevement, les echantillons sont analysés gratuitement dans la soirée, et les résultats conditionnent l’attribution d’une place aux abris. Les équipages sont accueillis par VHF en francais, en anglais, en espagnol ou en italien…
C’est ainsi que les arrivées se succèdent, et que le port retrouve une acitivité quasi normale avec les petites unités , même si les grands bateaux et les croisièristes passent leurs chemins. Radio ponton fonctionne a plein tube. Cette attitude généreuse et intelligente est loin d’être la règle générale, et nombre d’équipages se sont tirés d’affaire en modifiant leur projet et en naviguant sur de longues distances pour éviter les zones critiques. Ainsi, Orionde, rencontrée en novembre 2019 à Puerto Montt, est remonté d’Antartique, puis de Puerto Williams d’une traite en 53 jours, sans passer par l’Argentine ou le Brésil. Un schooner en métal de 1910 était là à quai pour refaire son avitaillement, avec une cargaison de 30 tonnes de cacao, de cafe et de rhums en provenance des Antilles ou de Colombie, à destination de la France, la Belgique, et la Hollande. Lennan Head, un vieux greement de 1909 basé a Locmariaquer est arrivé de la Martinique hier…

Le Café des Sports est un site incontournable de Horta. Décoré de fanions, drapeaux, petits objets accumulés depuis son ouverture en 1918, il offre un accueil chaleureux pour boire et manger, même s’il a du supprimer la moitié de ses tables. Au premier étage, un remarquable musée de Scrimshaw, l’art de graver des dents de cachalots, activité d’origine du fondateur de l’établissement. On peut toujours en acheter, elles sont gravées à partir d’un stock accumulé du temps ou la chasse au cachalot était la principale source de revenus des Acores

On entend aussi des histoires lamentables de bateau confisqué en Australie, équipage emprisonné et renvoyé en Europe par avion avec interdiction de revenir, au motif qu’après une longue traversée ils avaient osé entrer dans le port, ou celle d’un bateau contraint de rester à l’ancre par 25 m de fond pendant 70 jours  aux Maldives, en provenance du Sri LanKa ou il avait interdiction de retourner. Les gardes côtes lui ont fait des manoeuvres d’intimidation pour le contraindre à repartir, alors qu’il ne pouvait rien faire d’autre que se mettre à la cape, puis finalement le laisser à l’ancre avec ravitaillement occasionnel, le temps que sa situation se dénoue. 

La chance était pour nous dans les pays traversés, merci au Bélize d’avoir fait minne de nous ignorer, alors qu’ils ont des prisons pretes a bondir, qu’ils utilisent pourtant volontiers pour les équipages qui bravent ouvertement l’interdiction d’entrer en quittant leur bord, merci encore a la generosite d’accueil de Cozumel (même s’ils ont piqué nos superbes légumes guatemalteques), merci aux Cubains, qui nous ont accueillis malgré leur misère, merci aux autorités compétentes des Bahamas qui ont pu se laisser convaincre d’aménager un peu leurs procédures pour nous ouvrir leurs frontières bien que nos tests PCR ne portent pas de ZIP code… 

quelques images

le schooner Galland, cargo à voile, transporte du cacao, du café et du rhum
une bigoudi attablée chez Peter
chez Peter : des tables espacées pour cause sanitaire mais toujours un bon accueil
un dessin sur le quai pour commémorer notre séjour et s’attirer les bonnes grâces d’Eole et Neptune
vue de la marina
vue du cratère du volcan situé au centre de Faial

MAI 10, 2021LAURELINEUN COMMENTAIRESUR J23, C EST REPARTI!, DIRECTION ARZAL

J23, c est reparti!, direction Arzal

Position à 8:00 hTU le 8 mai : 38°31.81’N 28°37.55’W
Vent 6 kt, amarrés au ponton dans la marina de Horta.
1017 hPa

Des conditions un peu rudes sont annoncées sur le trajet, force 8 ce soir mardi et mercredi, ainsi que vers l’arrivée. Le mont Pico présente sa couronne de nuage annonciatrice de grand vent. L’équipage est en pleine forme, prêt à en découdre, et le bateau en bon état, le départ est maintenu pour 10 heures ce matin.

le petit chapeau de nuages sur le mont Pico annonce du grand vent à venir. Mais le capitaine a quand même décidé de partir aujourd’hui..

MAI 11, 2021LAURELINEUN COMMENTAIRESUR J24, PETIT LARGUE PAR GRAND FRAIS

J24, petit largue par grand frais

Position à 9:40 hTU le 11 mai : 39°33.77’N 25°59.36’W
Vent grand frais force 7, 29 kt du 305°,au petit largue sous GV 2 ris, Yankee 2 barres, mer agitée, longue houle de 2 a 3 m.
1017 hPa
COG 74° SOG 7,2 kt.

Départ musclé force 7 au portant, empannage dans la nuit noire sous une grosse pluie sans rien voir, les quarts se succèdent toutes les deux heures, les repas et apéros aux heures habituelles, on parvient à bien dormir.
1270 milles à parcourrir, le bateau avance bien.

MAI 14, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J25, BONNE BRISE ET MER AGITÉE

J25, bonne brise et mer agitée

Position à 7:00 hTU le 12 mai : 40°42.73’N 23°57.69’W
Vent bonne brise force 5, 20 kt du 250°,au grand largue sous GV 1 ris, Yankee , mer agitée, longue houle de 2 a 3 m.
1020 hPa
COG 40° SOG 6 kt.

La météo ce cematin à 6 hTU envoyée par Marcel Oliver concerne les zones de navigation ALTAIR et CHARCOT:
ALTAIR.West or Southwest 6 or 7, decreasing 5 or 6 later, then 5 at end. Gusts.

Rough or very rough, locally cross, decreasing rough in west at end.

Rain or showers.

CHARCOT.

In west : Westerly 5 or 6. Gusts.

In east : Cyclonic 6 or 7, at times 8 at first, decreasing Westerly 4

or 5 soon, then increasing West or Southwest 5 or 6 later. Gusts.

Rough or very rough, locally cross.

Rain or showers in north.

Pour le moment tout va bien, la mer va être grosse aujourd’hui, avec creux de 4,50 m, mais le vent est portant, ça devrait passer. Là où ça se complique c’est pour les secteurs PEZENN et IROISE en fin de semaine, il faudra aussi essayer de se positionner en vent portant.

MAI 14, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J26, RETOUR DES CHAUSSETTES, BOTTES ET CIRÉS

J26, retour des chaussettes, bottes et cirés

Hier vent secteur W jusquà 33kt, grosse houle de 4 à 5 m, 163 nM parcourrus sous GV 2 ris et trinquette.
Aujourd’hui petit temps secteur W, voiles en ciseau pour la journée, et probablement retour à la trinquette et 2 ris pour la nuit.
Il fait plus frais qu’aux Bahamas ! Chaussetes et bottes, bonnet, sous couches et cirés sont de sortie !

Position à 10:00 hTU le 13 mai : 42°20.40’N 21°15.12’W
Vent jolie brise force 4, 14 kt du 240°,au grand largue sous GV haute, et Yankee en ciseau, mer peu agitée, longue houle de 2 a 3 m.
1018 hPa
COG 85° SOG 5,6 kt.

MAI 14, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J27, PREMIÈRE À DROITE APRÈS LE GROS NUAGE

J27, première à droite après le gros nuage

Marcel Oliver envoie deux fois par jour les les météos internationales et MTO France du Large.
La route va donc rester sous les 45° vendredi samedi et dimanche, en profitant du bon vent d’ouest, ensuite il faudra se dépêcher d’arriver à Arzal avant la tempête qui sevit en ce moment aux Açores.

Hier vent d’WSW 20 kt, trajet au 80° voiles en ciseau.
Cette nuit et ce matin SW 25-30 kt, trajet au 85° sous GV 2ris et trinquette. La mer se creuse, le bateau avance bien.

Position à 9:30 hTU le 14 mai : 43°07.56’N 18°29.72’W
Vent frais force 6, 26 kt du 240°,au grand largue sous GV 2 ris, et Trinquette , mer agitée, longue houle de 3 a 4 m.
1014 hPa
COG 85° SOG 7 kt.

Voici la MTO de ce matin (Le bateau se trouve dans le secteur « Charcot » et doit ensuite passer par Pazenn puis Iroise)

WARNING

FARADAY.

CONTINUING TO 15/00 UTC.

WESTERLY 8 IN NORTH. SEVERE GUSTS.

BECOMING HIGH IN EXTREME NORTH AT FIRST.

FORECAST

FARADAY.Westerly 6 or 7, locally 8 in north, decreasing 4 or 5 in southwestlater. Severe gusts.Rough or very rough, becoming locally high in extreme north atfirst.Rain or showers.ROMEO.In west : increasing West or Southeast 6 or 7. Gusts.In east : increasing gradually Southerly 5 or 6 from west, then Westor Southwest 6 or 7 soon. Gusts.Moderate or rough, becoming very rough or high from west soon.Rain, then showers soon.ALTAIR.In north : West or Southwest 5 or 6, decreasing Variable 3 to 5soon.In south : West or Southwest 4 or 5, at times 6 at first, increasingSouthwest 6 or 7 soon. Gusts.Rough or very rough.Rain, at times heavy.CHARCOT.Increasing gradually Southwest 5 or 6 from west, locally 7 in west atend, but decreasing mainly West 3 to 5 in north later. Gusts.Moderate or rough, locally very rough in west at end.Rain, mainly in north..ACORES.In northwest : Southwesterly 4 or 5, increasing 5 or 6 soon, locally7 in extreme northwest. Gusts..In southeast : West or Southwest
2 to 4, increasing 4 or 5 in northlater.Moderate or rough in NW swell, increasing very rough in far northwestat end.

PAZENN.Northwest 3 or 4, locally 5 in east, increasing South or Southwest 6or 7 from West soon, then veering quickly West 5 or 6 later. Gusts.Moderate or rough, becoming rough at end.Rain soon.IROISE, YEU, ROCHEBONNE.Northwest 4 or 5 gradually backing Southwesterly tomorrow afternoon,then increasing Southwesterly 5 or 6 in evening, at times 7, andveering West 5 or 6 in west at end. Gusts.Moderate, increasing moderate or rough at end.Rain from west tomorrow evening.CANTABRICO.West or Northwest 4 or 5, at times 6 in far south overnight,decreasing Westerly 3 to 5 in morning, then backing South orSouthwest in evening and increasing 5 or 6 from west, temporarily 6or 7 in far northwest. Gusts.Moderate, becoming rough in west at end.Showers decreasing, then rain from west tomorrow evening.FINISTERRE.Variable 2 to 4, increasing Southwesterly 5 or 6 from west in themorning, temporarily 7 in north in afternoon. Gusts.Moderate or rough.Rain soon.

MAI 15, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J28, DANS LA PÉTOLE TANDIS QUE PASSE LE COUP DE VENT PLUS AU NORD

J28, dans la pétole tandis que passe le coup de vent plus au nord

Hier vent d’WSW 25 kt, puis mollissant, puis pétole la nuit.
750 nM parcourrus sur l’eau depuis la Horta, mais seulement 635 au GPS (= mi-chemin) en raison des louvoyages et d’un courant contre. A ce rythme, l’arrivée serait dans la nuit de mercredi à jeudi prochain.

Position à 7:30 hTU le 15 mai : 43°34.63’N 15°32.78’W
Petite brise force 3, 8 kt du 270°, GV 2 ris, et moteur , mer peu agitée, longue houle de 2 a 3 m.
1009 hPa
COG 85° SOG 7,3 kt, courant 1,8 kt au 50°

MAI 16, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J29, OBJET TOMBANT NON IDENTIFIE

J29, objet tombant non identifie

Sommes allés nous positionner au large de la pointe Finistère (de l’Espagne, avant de traverser en diagonale le Golfe de Gascogne, de façon à emboiter le pas à la depression et prendre sous le meilleur angle les vents d’ouest qu’elle apporte. Elle apporte aussi une grosse houle d’ouest plus rapide que la vitesse du bateau: les longues vagues le soulevent par son arrière babord en l’accélérant au lof dans un bruit de torrent, à des vitesses de pointe entre 9 et 10 kt, sous le regard ébahi des puffins cendrés. Avec le lever du soleil, c’est un spectacle cosmique grandiose, on est secoués mais on va vite. Cette nuit Hélène et Serge ont vu une grosse comète à basse altitude, ils n’avaient rien bu, rien fumé, on peut les croire..
Aujourd’hui c’est dimanche, menu amélioré: filet mignon et vin rouge grande réserve du Portugal !

Position à 7:45 hTU le 16 mai : 44°20.65’N 12°04.72’W
Vent frais force 6, 26 kt du 270°, GV 1 ris, Yankee une barre , mer agitée à forte, longue houle de 3 a 4 m.
1011 hPa
COG 60° SOG 8,4 kt.

pour revenir sur la « comete »evoquée precedemment : il me semble interressant de dédrire aec plus de precision l’objet apercu cette nuit vers 3 heures du matin, heure de Paris -Madrid nous avons commencé par apercevoir un halo lumineux qui masquait un objet brillant haut dans le ciel à l’ouest, que Serge a d’abord pris pour la lune derrière un nuage. Mais la lune etait deja couchée depuis 2 heures, et elle était moins lumineuse que ça. Le nuage s’est dilaté et un objet très brillant s’en est un peu distingué, vite suivi d’un 2eme plus petit. Le nuage lumineux s’est deferme vers l’avant, comme une sorte de parachute geant mais à l’envers, grande forme circulaire un peu aplatie, le parachute tombant avant le parachutiste, et une deuxième nuage luminescent plus petit englobant 2 objets très lumineux. Nous avons pennsé a un meteore en train de nous tomber dessus, mais l’aspect du nuage de poussières lumineuses qui l’entourait faisait plutot pense a une explosion. Le phénomene a dure quelques minutes avant de s’eteindre progressivement
Je reviens donc sur cette idée de météore, je ne pense pas avoir assisté a un phenomene naturel, les poussieres en flammes qui accompagnenr un météore adoptant un forme en queue, constituant la classique etoile filante. Ce que nous avons vu était beaucoup plus gros, plus proche de nous. je pense plutot a un objet d’origine humaine qui aurait explosé au dessus de nos tetes, pour finir volatilisé.

MAI 17, 2021LAURELINELAISSER UN COMMENTAIRESUR J30, ON FONCE ENTRE 2 DÉPRESSIONS

J30, on fonce entre 2 dépressions

hier vent d’W 28 à 30 kt, mer forte à très forte, nous avons néammoins bien avancé en emboîtant le pas à la dépression au Grand Largue sous trinquette et 2 ris. Cette nuit et ce matin mer agitée, toujours de l’W 25 kt.
La civadière, les bonnettes, le grand cacatois, le grand perroquet, on envoie de la toile pour arriver avant la depresssion qui arrive des Açores, qui semble plus rude encore. Il y a bien La Corogne comme solution de repli, mais il semble que ce ne soit pas nécessaire, Nous avons de la chance ! ETA mercredi matin avec la marée haute pour passer l’écluse.

Position à 8:00 hTU le 17 mai : 45°29.07’N 8°31.40’W


Vent frais force 6, 25 kt du 280°, GV 1 ris, Trinquette , mer agitée à forte, houle courte et croisée de 3 a 4 m, typique du golfe de Gascogne.
1017 hPa
COG 62° SOG 6,8 kt.

MAI 18, 2021LAURELINE3 COMMENTAIRESSUR J31, LA MER NOUS A LAISSÉ PASSER

J31, la mer nous a laissé passer

Hier vent d’W 24 kt, mer forte, au Grand largue sous trinquette et 2 ris puis mollissant SW à 18 kt l’après midi passée sous SPI jusqu’à la tombée de la nuit, puis vent nul: moteur et Grand Voile 2 ris.
Nous avons vraiment de la chance depuis le début de la traversée des Açores qui a été parcourue sous les dépressions dans des conditions musclées mais jamais violentes et toujours au portant, faisant penser à la phrase de Tabarly au micro sur le ponton après une course: « La mer m’a laissé passer ».

Position à 8:00 hTU le 18 mai : 46°30.49’N 5°17.54’W
Petite brise force 3, 8 kt du 250°, GV 2 ris, Moteur , mer peu agitée, houle de 1 a 2 m.
1015 hPa
COG 64° SOG 6,5 kt.
ETA mercredi 19 vers 5-6 heures au sud de Hoedic et 9-10 heures à l’écluse de Arzal

MAI 19, 2021LAURELINEUN COMMENTAIRESUR J32, TEEEERRE !

J32, Teeeerre !

Teeeerre ! On passe devant Hoedic, il est 4 heures, on devrait être à l’écluse dans 4-5 heures

9h

ça sent les arbres…. la Vilaine est magnifique jusqu’à l’écluse. 😃

à part ça, il fait frisquet. 13°C ce matin vers 6 heures sans compter le vent tourné dans la nuit au Nord Ouest après être resté depuis plusieurs jours dans le secteur Sud Ouest. On est dans l’écluse et on attend de pouvoir s’amarrer quelque part et se reposer un peu. Voilà plusieurs nuits que nous ne dormons que très peu et mal

photo prise par Daniel depuis le pont! il a pris sa journée pour nous accueillir !
les petits drapeaux des pays traversés lors de ce voyage retour par temps de covid…
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close