Les 40èmes rugissant: Mar des Plata

Martes 11 de diciembre a las seis de la manana   Emmanuel : Terre en vue ! 

soleil-levant.jpeg

« Terre en vue ! tout le monde dort, je suis de quart de 4 à 6, le soleil est déjà levé sur une mer peu agitée, habitée par toutes sortes d’oiseaux pélagiques en grands mouvements permanents. Nous devrions arriver à Port Stanley dans la matinée. »

Lunes 10 de diciembre a las seis de la tarde

Posicion : 50°39′ S, 58°38′ W
Rumbo : 100°
Velocidad : 7,4 kt
Destino : Puerto Williams (Chile) con ruta alternativa Las Malvinas
ETA : Puerto Argentino el 11 de diciembre por la maniana.

« le vent a viré à l’ouest en s’amenuisant, la mer est moins creuse, le bateau file à plus de 7 kt sous 1 ris dans la GV et yankee réduit. Il y a juste 7 jours que nous avons quitté Mar del plata, nous devrions arriver aux Malouines demain matin si tout va bien.
En relisant les pilots chart, on n’avait pas pris en considération les restrictions sanitaires. En effet les îles Malouines interdisent toute importation de fruits légumes et viandes. On sera peut-être contraints de jeter une partie de l’avitaillement…. »

10 décembre  Anaïs  Mers australes à l’aube

« Les gars dorment. Suis de quart de 4 à 6. Ce matin on a droit à une vraie carte postale : bandes rougeoyantes du soleil levant à l’horizon, albatros à tire d’aile près du bateau. Bref, la panoplie presque complète des mers australes à l’aube.
On a récupéré du vent depuis deux heures et on file à plus de 8 noeuds, grand-voile haute et yankee entier. A ce rythme là, on devrait arriver à Puerto Argentino dans une vingtaine d’heures. »

De parte del Capitan del velero LAURELINE Emmanuel Gras
Lunes 10 de diciembre a las seis de la manana

Posicion : 49°49′ S, 60°29′ W
Rumbo : 127°
Velocidad : 8,2 kt
Destino : Puerto Williams (Chile) con ruta alternativa Las Malvinas
ETA : Puerto Argentino el 11 de diciembre por la tarde.

Image2.png

9 décembre Daniel Opéra : Nous nous habillons plus chaudement

Domingo 9 de diciembre a las seis de la tarde

Posicion : 48°50′ S, 61°21′ W
Rumbo : 165°
Velocidad : 5,2 kt
Destino : Puerto Williams (Chile) con ruta alternativa Las Malvinas
ETA : Puerto Argentino el 11 de diciembre por la tarde.

« Dimanche ensoleillé en compagnie des pétrels géants et des Albatros.
Pensons arriver aux Malouines Mardi. »

pétrel géants et albatros austral : 3 m d’envergure!

albatros austral.jpeg

Domingo 9 de diciembre a las seis de la manana
Posicion : 47°42′ S, 61°33′ W
Rumbo : 170°
Velocidad : 5 kt
Destino : Puerto Williams (Chile) con ruta alternativa Las Malvinas
ETA : Puerto Argentino el 11 de diciembre por la tarde.

« En prévision d’une courte escale à Puerto Argentino, nous avons effectué un certain nombre de petits travaux sur le bateau. Emmanuel s’est attelé au nettoyage des varangues, Daniel et moi avons sorti la carte de l’antarctique pour fixer toutes les étapes et ainsi faire la route en évaluant le temps nécessaire sur place. Anaïs travaillait sur la météo. Ce matin , belle lumière et air bien frais! Nous nous habillons plus chaudement. »

8 décembre Emmanuel Une journée tranquille

Sabado 8 de diciembre a las seis de la tarde

Posicion : 46°48′ S, 61°48′ W
Rumbo : 175°
Velocidad : 5 kt
Destino : Puerto Williams (Chile) con ruta alternativa Las Malvinas
ETA : Puerto Argentino el 11 de diciembre por la tarde.

« Deux grosses baleines nous ont accompagnés tout près du bateau pendant près de deux heures, l’air curieuses, sans nous toucher, passant sous le bateau de babord à tribord, nous précédant ou nous suivant . L’identification n’est pas facile : Taille 20 m environ, nettement plus grandes que le bateau, jet vertical à 6 m, aileron assez haut très en arrière, ventre blanc, ne lève pas la queue en plongeant, nez pointu arrondi, pas de dents mais des fanons, mon beau livre pour les identifier est resté dans le colis jamais arrivé, on peut supposer qu’il s’agit du rorqual à museau pointu austral. Les photos vont suivre. »

Rorqual austral venu en curieux autour du bateau. Là on a eu la trouille : elle fonce droit sur le flanc bâbord. En fait c’est pour s’amuser à passer en dessous du bateau, et aller souffler de l’autre côté. Elle dépasse largement les 20 m de long

rorqual austral4rorqual austral5

Sabado 8 de diciembre a las seis de la manana
Posicion : 45°43′ S, 61°46′ W
Rumbo : 170°
Velocidad : 6 kt
Destino : Puerto Williams (Chile) con ruta alternativa Las Malvinas
ETA : Puerto Argentino el 11 de diciembre por la tarde.

« La journée d’hier et la nuit ont été tranquilles, anticycloniques. La mer est peu agitée, le soleil donne une chaleur douce la journée,  les albatros sont occupés à planer, d’autres oiseaux pélagiques inconnus les accompagnent, et souvent les dauphins, des grands ou des petits, viennent le long du bateau passent dessous puis à l’étrave, ils nous accompagnent pour un bout de chemin puis s’en vont.

Le baromètre a dégringolé de 1015 à 1006 pendant la nuit, le vent devrait monter dans la journée. »

ndlr : j’ai représenté ici la position du bateau depuis le 5 décembre sur le système de pressions prévues  lundi matin (carte winguru): plusieurs centres dépressionnaires (en bleu ) bien creux et très localisés arrivent de l’ouest en franchissant le sud de la cordillère des Andes et vont effectivement leur amener lundi matin un vent soutenu, pile dans le dos pour aborder les 50 èmes hurlants…
progression du bateau 8 12

7 décembre Emmanuel le jour se lève de plus en plus tôt

Posicion : 43°27′ S 61°40′ W
Rumbo : 190°
Velocidad : 7,5 kt
Destino : Puerto Williams (Chile) con ruta alternativa Las Malvinas
ETA : Puerto Argentino el 11 de diciembre por la tarde.

« A mesure de la descente le jour se lève plus tôt, ce matin à 5h30 : les dernières étoiles sont remplacées par des reflets orangés sur les stratus à l’horizon, puis tout s’allume au premier rayon sur un ciel bleu pâle. Le bateau monte descend et se balance sur une houle très forte parsemée de déferlantes et de longues traînées d’écume. Il trace lui-même un beau sillage au portant dans un vent établi à 30 kt sous GV arisée et yankee réduit. »

6 décembre Emmanuel

Position à 8h30 (heure argentine) 10h30 UTC, 12h30 Paris : 41°20′ S, 60°54′ W, 1030 hPa, vent 11 kt S, mer peu agitée, cap 195°.
« Après une quinzaine d’heures assez rudes au près par 30-35 kt dans une mer très forte à grosse, nous avons atteint le calme de la zone anticyclonique qui devrait ensuite nous offrir le vent portant.
Très bonne idée de te charger, si tu veux bien, d’informer la prefectura naval de notre position à 8h et 20h (heure argentine). »

5 décembre Emmanuel  Le maté

Position à 13h UTC : 40°12′ S, 59°10′ W, 1021 hPa, 22 kt SE, près serré, cap 220°, mer peu agitée.
« Mar del Plata laisse le souvenir d’un accueil amical généreux et attachant qui laissera une grande place dans nos mémoires. Les formalités administratives, si rébarbatives soit-elles, se terminent par une chaleureuse poignée de main, et parfois même, lors de la visite sanitaire par le docteur Soledad, une très jolie femme, par la bise donnée à chaque équipier.
Membre de la direction de la marina, José de Rico, son épouse Françoise, et leur fille cadette Daniela, nous ont conviés à partager le dîner chez eux en centre ville de Mar del plata, une occasion de découvrir les traditions Argentines. Filet de boeuf au menu, que chacun découpe puis fait cuire sur une très grande poêle en fonte chauffée par les quatre becs de gaz du réchaud. Un délice, tellement c’est tendre.
Et puis le moment est venu de boire le Maté, avant tout symbole d’amitié partagée, de bon accueil et l’occasion de discuter de tous les sujets du moment. Il s’agit d’un arbuste du Nord-Est de l’Argentine, de l’espèce du houx, qui donne fleurs blanches, baies rouges et feuillage persistant. Les feuilles séchées et concassées sont d’abord préparées dans une calebasse, parfois richement décorée. Les amis font cercle autour du maître de cérémonie. Celui-ci verse un peu d’eau presque bouillante, à 82°, et l’offre à chacun à tour de rôle. Chaque convive doit boire toute l’eau infusée par l’intermédiaire d’une pipette de métal, la bombilla, jusqu’au premier bruit de glou glou. Un goût herbe sèche sur fond d’amertume, assez fort entre le thé et le café.
L’usage du maté remonte aux Indiens. Ils appréciaient ses vertus énergétiques, tonifiantes et excitantes qui leur permettaient d’endurer les efforts prolongés de pagaie sur le fleuve. Mieux encore, le maté aurait des propriétés anti-oxydantes, qui à la façon du tanin dans le vin rouge, prévient de l’athérome, et offre une longue vie ! »

4 décembre Emmanuel Bientôt les 40èmes

position 19 h UTC : 38°57 S, 59°09 W, 1015 hPa, cap 235, vent 18 kt S, Près bon plein GV 1 ris et Yankee.
« Petit rassemblement émouvant sur le ponton dans une cacophonie de trompettes, cornes de brume, et « Bon voyage » de la part de nos voisins voyageurs Suisses, allemands Italiens et Français, ainsi que de nos charmants hôtes d’escale, Françoise et José de Rico.
Dans le dur tout de suite sous GV 2 ris et trinquette, la nuit a consisté à remonter au près la dépression installée devant le Rio de la plata depuis quinze jours. C’était du costaud, les vagues submergeaient le pont jusqu’au cockpit, mieux valait rester à l’abri sous la capote ou à la table à carte, en laissant le pilote, réglé 50° du vent, prendre tout seul les embruns.
Aujourd’hui c’est grand beau temps, à l’approche du système anticyclonique que nous allons contourner dans le sens antihoraire de façon à gagner les vents portants plus au sud. (Ce serait le contraire dans l’hémisphère nord à cause de notre ami Buys-Ballot qui fait la loi, et son comparse Coriolis).
Tout ceci devrait nous conduire à destination en 7 à 8 jours si tout va bien. »

3 décembre Emmanuel : contents de reprendre la mer

ils sont contents de reprendre la mer; Pourtant une grosse dépression les attend devant la sortie du port en tournoyant sur elle même, histoire de faire comprendre que les 40èmes rugissants sont bien là. Il va bien falloir commencer en s’avançant dans sa direction, puis obliquer vers le sud ouest en affrontant des vents contraires et suivre la côte au portant dans un calme relatif, avant de prendre une autre baston, toujours au portant, pour rejoindre Puerto Williams au Chili avec pour alternative un arrêt aux îles malouines .

Vents selon Windguru le 3 décembre à 18 heures UTC

3-12.gif

7 réflexions sur « Les 40èmes rugissant: Mar des Plata »

  1. Bon vent ! A de prochaines nouvelles, attendues avec impatience ! Bises.

    J'aime

  2. Votre navigation est superbe et plein d’aventure; merci de la partager grâce à ce blog, c’est extra de vous suivre.
    Qu’apprends-je ? Anaïs tu t’es mis au plongeon de haut vol, saut carpé ou triple vrille ? J’espère surtout que tu ne t’es pas fait mal. J’y vois un rite, une sorte de baptême avant l’extrême sud.
    Quand arriverez-vous vers Ushuaïa ?

    J'aime

    1. ils sont censés y récupérer Pierre Michel, un équipier qui arrive le 29 décembre. Il n’est pas certain qu’ils parviennent à passer Noël à Puerto Williams comme prévu, les vents sont encore contraires à leur traversée par le détroit de Le Maire.

      J'aime

  3. Merci pour toutes ce récit de vos aventures. Je vous envie d’être en mer et de rencontrer toutes ces créatures marines. Anaïs, Très bon anniversaire marin et ne te jette pas à l’eau pour le fêter ;-))). Bises. Laurent

    J'aime

  4. Ma chère Anaïs,
    Bon anniversaire !
    Quelle belle façon de tourner la page des ans en naviguant au gré des vents et des courants.
    J’essaye de passer par Ushuaiä un des ces 4 pour te faire la bise !
    Gilles

    J'aime

  5. Bonne navigation, prenez soin de vous.
    Je viens de décider d’aller prendre l’air dans le grand sud, à partir d’Ushuaia et du 24 décembre; avec un peu de chance, on se croisera !

    J'aime

  6. Janine GLADSTONE-THOMPSON décembre 31, 2018 — 4:52

    Je viens de regarder toutes ces belles photos et resumes si bien racontes. Quel beau parcours.. Bientot arrives…Bises Janine

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close