9-15 décembre, Higuerillas, Valparaiso, Vina del Mar

9 décembre, vers Higuerillas

Le rythme des quarts en haute mer a repris, direction Higuerillas, juste au desssus de Valparaiso, où nous arriverons dans deux jours, et où nous sommes tenus de rencontrer les autorités pour l’immigration et le Zarpe.
Nous éviterons Valparaiso, au vu de l actualité.

Départ pour trois nuits et 2 jours en mer. Dernier regard sur l’île drapée sous ses nuages

10 décembre, on the see again, again

Le vent du sud stable entre 15 et 20 kt devrait conduire la Laureline à Higuerillas, à coté de Valparaiso, pour demain matin, avant la baston
prévue jeudi

A la attencion de la Armada de Chile – De parte del Capitan del velero LAURELINE Emmanuel Gras – Martes dies de Diciembre a las siete de la mañana – Posicion : 33°13′ S, 74°34′ W – Rumbo : 82° – Velocidad : 6,1 kt -Destino : Higuerillas – ETA : Arica el primero de enero 2020 a las 12:00 Hrs

11 décembre , Higuerillas

Toute la route s’est déroulée par prés bon plein ou par le travers pour les dernières dizaines de miles, avec un vent de 15 à 30 noeuds. Même bien calmées par rapport au trajet aller vers Juan Fernandez, les vagues par le travers ont provoqué un bon roulis, un tangage irrégulier et des bonnes claques sonores sur la coque aluminium.
Pas favorable au sommeil donc, même dans les cabines arrières. 

Les lumières de Valparaiso la nuit ont été appercues dès 30 miles au large dansant sur l’horizon noir.
Le bateau a tellement bien marché qu’il a fallu ariser au maximum pour freiner son allure et arriver à Higuerillas pour l’ouverture des bureaux de la marina. 

Ciel couvert, température de 10°C en mer quand les collines et immeubles de front de mer sont apparus sous les premiers rayons du soleil filtrant au travers de la couverture nuageuse. Dès l’appel VHF, un canot est venu débarquer à bord un jeune homme pour aider à la prise de la pendille où le bateau est maintenant solidement amarré, paré pour le coup de vent annoncé ce soir. 

La température a monté sensiblement, les tenues de quart devenant totalement incongrues. HG

Valparaiso au petit matin

Valparaiso. Escadrille de pélicans du Pérou à pattes bleues

Lever de lune sur le môle aux pélicans, à Higuerillas

 

Lever de soleil sur la marina

Brumes sur les contreforts de la cordillère et vol de pélican

Higuérillas. Pélican du Pérou à pattes bleues

Higuérillas. Goeland Marin

Higuérillas.

 

13 décembre, Maison Pablo Neruda

Hier, un marin en retraite à accepté de jouer les poissons pilotes et le taxi pour aller visiter la maison que Pablo Neruda avait fait construire sur des roches noires devant le Pacifique et qu’il avait baptisée « isla Negra ».

Enfilade biscornue de pièces construites en pierre, galets, ou bois , elle évoquait pour lui aussi bien la forme du Chili que le cheminement entre l’enfance et la mort.

Elle abrite des collections d’objets rassemblés au fil de ses missions de consul ou d’ambassadeur. Figures de proue, instruments de navigation, bouteilles en verre, coquillages, papillons et scarabées, chauffes pieds et masques de théâtre asiatiques. ..Elle est aujourd’hui aménagée en musée pour maintenir vivace sa pensée.

Il est mort.en 73 à Santiago peu après le coup d’état au cours duquel Allende avait trouvé la mort. Sa dépouille n’a pu être ramenée à l’isla Negra que en 1992.

Sa tombe est aux pieds de la maison, au ras de la plage que survolent des escadrilles de pélicans

Viña del Mar

Isla Negra. Maison de Pablo Neruda. Decoration de navire représentant la naissance de Venus

14 décembre, Valparaiso

La route du retour offrait la possibilité de passer par les rues de Valparaiso après les émeutes. Bon nombre de banques ont été attaquées des magasins pillés et brûlés mais la vie reprend. Les gens sont catastrophés. Ceux qui ont vécu sous Pinochet craignent le retour des communistes. Ils aspirent à des réformes mais pas à la radicalité. Des dessins et des tags apparaissent sur les murs, les artistes veulent une assemblée constituante les 14 et 15 décembre.

Toutes les banques sont fermées. Quelques unes aménagent sur la rue des poternes dans la palissade de bois pour donner accès aux distributeurs de billets.

Au dessus dans les collines un feu est parti vite attisé par le vent. De panache blanc, la fumée s’est transformée en épais nuage aux reflets roux. Les pompiers sont apparemment parvenus à contenir l’incendie. Il y a eu beaucoup d’incendies dans les forêts d’eucalyptus, et d’après notre guide, bon nombres sont volontaires.

les indiens Mapuches

Valparaiso. Indienne Mapuche. Justice et Égalité

Valparaiso. Forces speciales

Cathédrale de Valparaiso taguée par la Protesta

Valparaiso. Concession automobile détruite par la propuesta

Valparaiso. Banque démolie par la protesta. Par la petite porte aménagée pour les clients, on peut continuer d’aller retirer de l’argent.

Valparaiso. Un incendie d’eucalyptus menace la ville

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close