La caverne d’Ali Baba

Retour en ville, cette fois en partant tôt le matin. Les rues sont beaucoup plus animées

les queues s’allongent devant les magasins
Faute de pouvoir recevoir les clients, les restaurants chics vendent des bouteilles devant leur porte
cette fois ci le marchand de cigares est ouvert. Le nombre de clients est limité dans l’échoppe. Les prix sont élevés, mais quand on aime…Près de l’entrée : une bouteille d’eau javellisée. Un flacon de gel hydroalcoolique est réservé aux vendeuses. J’ai le mien dans mon sac à dos.
Cheval-taxi. Maigre et docile
Le cheval n’a pas le droit de passer dans la belle avenue du bord de mer, ce qui permet de découvrir des rues plus vivantes
Il doit y avoir à Cuba des mécaniciens aux doigts de fée
chantier naval

1 réflexion sur « La caverne d’Ali Baba »

  1. Quel bonheur de vous savoir heureux.
    Beaucoup de plaisir à lire le récit de votre aventure, à voir les photos,
    Merci de me faire découvrir ces pays lointains.
    Merci pour le partage d’informations.
    Bonne continuation pour la suite.
    Bises.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close