Cozumel, départ de Marc

Position 11 février

Bien arrivés à l’île de Cozumel, un « commando » masqué de pas moins de 7 personnes représentant les autorités douanières,l’immigration, la police, la police sanitaire (Covid), le contrôle des denrées alimentaires sont montées à bord, au lieu de café nous offrons une rasade de gel hydroalcoolique dans les mains, dont ils se contentent. Les formalités sont vite terminées. Nous avons produit les résultats négatifs des tests antigéniques réalisés à bord gràce aux dispositifs Abbott embarqués. Merci à Aurélie G. de nous les avoir procurés!
Ils ont emballé dans un grand sac poubelle les tomates et nos belles carottes, les petits oignons du frigo , les citrons verts du filet arrière, toutes les petites saucisses avec lesquelles on espérait donner du goût à nos haricots ou appâter des langoustes dans le piège à crabes.
Ils nous ont laissé les fromages, le beurre… et les 15 canettes de bière qui restaient, par mesure d’indulgence, l’alcool étant interdite à bord des bateaux.
Pas grave, ce soir, c’est restaurant, en terrasse, à la Monina . Tapis imprégné de désinfectant, aspersion du client avec un spray, gel hydroalcoolique, masques tant que nous sommes en mouvement… Ils cherchent tant bien que mal à maintenir leur activité, mais nous sommes les seuls clients à venir .

Marc a terminé sa mission de mise en état du bateau, et se prépare à quitter le bord avant le départ pour Cuba : il va nous manquer à tous!


Position à 10:00 locale (15:00 UTC) :20° 31.06′ N, 86°56.79′ W
Le bateau est maintenu prêt au départ (re-avitaillement) de façon à lever l’ancre dès que se présente le vent du sud, si Eole entend nos prières et consent à être favorable au franchissement du puissant courant du Yucatan qui porte vers le golfe du Mexique d’où naitra le Gulf Stream.

Marc quitte le bord samedi après-midi. Il rentre par avion dimanche Cozumel Miami, puis Miami Rio

5 réflexions sur « Cozumel, départ de Marc »

  1. bonsoir !
    pourquoi vous avoir confisquer les légumes ?
    gros bisous

    J'aime

    1. c’est fréquent, ce serait la même chose entre Canada et USA. La crainte est l’importation par des produits frais de maladies vétérinaires où végétales. J’aurais dû planquer mes carottes, elles étaient magnifiques. Au Guatemala, on trouve des légumes exceptionnels.

      J'aime

  2. Gérard et Marie Madeleine février 12, 2021 — 9:28

    Bonjour Claude et aux autres membres de l’équipage.
    Un grand bonjour de Bretagne dans le froid sous la neige et le verglas.
    Continuez à alimenter nos rêves de superbes photos.

    J'aime

  3. Bon vent à Laureline! Merci à tous pour la chaleur de l’ accueil. Je suis serein, Laureline est un bateau sur et l

    J'aime

  4. Bon vent à Laureline! Merci à vous tous pour la chaleur de l’ accueil. Bien que triste de devoir quitter le bord, je suis serein, Laureline est un bateau sûr et l’ équipage fin-prêt. A bientôt.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close