Radio ponton. Breaking news : à Rio Dulce, un voilier retourne à l’eau et Serge arrive!

En temps normal, la marina et le chantier hébergent 400 bateaux, rien que sur Ram Marina, pour la période de risque cyclonique et la saison des pluies .

Lorsque revient la saison sèche, les bateaux se peuplent de leurs équipages et ils doivent attendre leur tour pour être remis à l’eau par le travelift, avant de reprendre la route et les alizés.

Cette année, l’activité du chantier est loin de cette effervescence . Et la désespérance a pointé son nez quand le travail a fait défaut trop longtemps. Sigrid estime qu’il n’y a cette année que 20% du travail d’une année habituelle.

Ici les gens sont jeunes et ils disposent d’un remède maya, une tisane traditionnelle, le Tres Puntas, qui les protège contre à peu près tout , dengue malaria diabete parasites intestinaux grippe et covid compris. On peut même l’utiliser en topique pour éliminer tiques et poux. Son goût est très amer, elle fait vomir et évacuer tout le mauvais… Ils se sentent relativement protégés, mais malgré ça, la reprise est lente à revenir.

Tres puntas, une asteracee locale , considérée a Rio Dulce comme une panacée

La marina qui nous avait semblé pleine à notre arrivée car de nombreux bateaux étaient arrivés après notre départ, ne reçoit en réalité que 200 bateaux et la plupart sont inhabités.

Depuis quelques temps, les bateaux à moteur et jet skis reprennent du service, le goût de vivre et de s’amuser reprend le dessus. Mais dans la majorité , les bateaux à moteur restent sous les hangars.

Comme il est possible de passer 2 ans au lieu de 1 dans le chantier, la plupart des propriétaires de voiliers ont reporté leur retour à l’année prochaine.

D’autant que certains d’entre-eux ont été traumatisés par l’expérience du « lock-down » l’année dernière, ou après avoir été coincé au Belize pendant 1 mois, ils se sont trouvés empêchés d’entrer à Livingston, jusqu’à ce que Karen intervienne pour leur venir en aide

Rien ne permet d’affirmer que ce choix de retarder le départ leur permettra de s’affranchir de la pandémie dont l’évolution semble incontrôlable. L’autre choix est de partir, quoiqu’il en coûte.

Pour la Laureline, les préparatifs mécaniques et travaux de peinture sont terminés, les bâches qui la recouvraient ont été ôtées, et le séjour sur le béton se termine par un dernier coup de pinceau sur la dérive, alors que le bateau est suspendu dans le travelift.

La dérive est sortie pour un dernier coup de pinceau

Covid ou pas, les saisons suivent leur cours. Les chiens aboient et les voiliers passent.

Notre bateau est le premier voilier à reprendre la mer. Personne n’est indifférent au retour à l’eau d’un voilier. C’est le signe que la vie reprend son cours au-delà de l’animation du plan d’eau ludique de Rio Dulce.

La Laureline retrouve l’eau avec prudence, un bateau à moteur fait le plein

Aujourd’hui, le chantier sort de sa léthargie , de nouveaux bateaux viennent jeter l’ancre. Le soleil est revenu après une semaine de pluie. Un couple avec 2 enfants est arrivé ce matin de Panama, sur leur OVNI de 50 pieds, Bulle. Ils sont de retour du Canada où ils ont passé une année scolaire, et son passé par la côte ouest du Mexique. Ils sont depuis 8 ans dans le Pacifique en famille et font du charter pour gagner leur vie, en privilégiant l’accueil de familles avec enfants.

Mais la pandémie les frappe de plein fouet. Leurs clients sont privés de sortie, les frontières se ferment aux bateaux, comme au Belize, ou il est devenu fort difficile de fixer rendez-vous à des passagers. Reste peut-être une possibilité d’accueillir des passagers aux Bahamas.

Bulle est donc en vente et fera sa dernière traversée de l’Atlantique avec ses propriétaires actuels. Les enfants, qui ont toujours vécu à bord, sont demandeurs d’une scolarité plus conventionnelle, pour avoir des copains de leur âge.

Luc et Julie envisagent de prendre la route du retour vers la France après un stop au chantier de la Ram Marina pour des travaux de sablage et peintures qu’ils espèrent boucler en 2 ou 3 semaines.

Bulle est sortie de l’eau pour des travaux de protection de la coque et de la dérive.

Sigrid, qui a passé ici toute l’année 2020, va convoyer un grand catamaran vers Panama ou il sera confié à un cargo qui l’emmènera passer une saison en mer de Cortés, puis elle a une commande pour convoyer un monocoque vers la France. Les affaires reprennent !

Installée le long d’un ponton, Laureline attend encore son second. L’air est frais, les moustiques moins nombreux, peut-être grâce aux hirondelles qui volent tout près, se perchant parfois sur les filières.

C’est une autre sorte d’hirondelle qui va arriver pour annoncer les beaux jours: Serge a pu prendre l’avion à Madrid et arriver à Guatemala City où il a été accueilli par Fabio, de Authentic Guatemala, qui lui a organisé le transfert en bus jusqu’à Flores. Un pêcheur passe à point nommé au bateau avec 3 langoustes vivantes dans un seau…

La Laureline au ponton de la Ram Marina

5 réflexions sur « Radio ponton. Breaking news : à Rio Dulce, un voilier retourne à l’eau et Serge arrive! »

  1. sylvie bouvet régnier janvier 22, 2021 — 11:31

    Bonne nav à tous, restez conscients malgré, rhums, papotages, espantationnages que vous êtes une bande de privilégiés je vous dis bon bon vent et super échappée belle. Un bisou spécial Ours. Des amitiés à tous les prénoms que je connais.😘 Sylvie

    J'aime

  2. Salut Serge, ton vol a bien été assuré! L‘aventure commence. Bises francis

    J'aime

  3. Bonjour à tout l’équipage , maintenant au complet !
    Vous allez vivre une belle navigation donc profitez-en bien.
    Et pour en revenir au périple, vaut mieux manquer Belize que Cuba, non ?
    Je vous embrasse.
    Anaïs

    J'aime

  4. Un contact par mail pour des renseignements est-il possible ???
    Voir ci-après
    Bonne soirée
    Éric

    J'aime

    1. difficilement l’accès à internet est très limité…

      J'aime

Répondre à Hélène Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close