Bons baisers du Guatemala !

Avec une vingtaine de cas et un mort, le Guatemala n’est pas épargné par le coronavirus et le SRAS. Mais la menace est prise très au sérieux depuis le premier cas identifié, et le gouvernement guatémaltèque se montre très réactif.

La fermeture des sites archéologiques, musées, frontières aériennes maritimes et terrestres a été immédiate, dès le 1er cas. Il ne sera plus possible de prendre des photos de Tykal avant longtemps !

Les cas d’infection ont été découverts chez des guatémaltèques de retour de séjour en pays infectés .

Avec le concours des américains, le Guatemala serait en train de se doter d’un centre hospitalier de 3000 lits qui sert surtout à mettre en quarantaine tous les patients identifiés et leurs familles pour circonscrire au mieux le virus. Les passants sont contrôlés par l’armée, qui prend la température sans contact de façon aléatoire pour dépister les fièvres. 0 Croisons les doigts pour que ça marche!

Le couvre feu est mis en place depuis hier dimanche de 16 h à 4h. Le traffic des camions qui passent sur le grand pont a fortement diminué. Le soir, le bruit des moteurs qui hahannent en montant la pente et en rétrogradant dans la descente au frein moteur , est désormais remplacé par un concert de singes hurleurs, qui grognent comme des fauves dans la jungle.

Samedi 14 mars, juste avant la soudaine mise en oeuvre des mesures de restricion. Une boucherie typique. Des morceaux de viande sont pendus à des crochets mais il n’y a aucun frigo dans la boutique par plus de 30°C à l’ombre.
La rue et quelques échoppes du village voisin, avant le 14 mars. Une rue étroite encombrée de marchandises et de chalands jusqu’au bord de la chaussée étroite où se croisent les camions..La nuit, les chauffeurs se font accompagner de vigiles armés de fusils à pompe

Les magasins d’alimentation sont ouverts le matin jusqu’à 14 h. Nous n’osons pas trop aller dans les échoppes locales.

Nous faisons nos courses de fruits et légumes ou en grande surface, très surveillées. Pour y entrer il faut un masque de fortune : foulard noué ou masque de bricolage , sans doute peu efficace pour se protéger des aérosols émis par la toux des malades , mais faisant quand même office de barrière pour arrêter les expectorations du porteur et pour bien se rappeler que l’arsenal de mesures de protection implique aussi de garder ses distances . Partout, du gel hydroalcoolique est mis à disposition : dans les rayons, aux caisses. ..

Des gardes armés de fusils à pompe veillent à ce qu’un nombre limité de clients rentrent en même temps dans le magasin, pour qu’il soit possible d’observer ces mesures. Quand une personne sort, ils en laissent rentrer une autre.

Les touk touks Piaggio ont été interdits quelques jours. Ils viennent de refaire leur apparition. Le chauffeur est masqué, il ne peut transporter que 1 client à la fois.

L’influence américaine permet une mise en oeuvre rapide des mesures de protection là où nous sommes. Difficile de dire si ce sera possible partout. Les villages indiens qui vivent à l’écart n’ont peut être pas la possibilité de les appliquer. ..reste à espérer qu’ils resteront assez isolés pour éviter les contacts avec les voyageurs.

Des nouvelles arrivent de Colombie qui expliquent les difficultés rencontrées pour expliquer tout ça aux gens. On leur distribue du savon…Mais bon nombres n’ont pas d’eau courante dans les bidonvilles. Il y a de quoi craindre des mouvements de panique, sachant l’expérience qu’ils ont des traffics de tout poil au travers de la jungle ou des îles, combien de temps le fragile équilibre de la zone protégée de Rio Dulce va t’il être maintenu ?

Vue de la RAM marina depuis le pont- Photo : Gwen
Photo : Gwen
Photo : Gwen . Le moindre bout de terrain abrite des bateaux dans des états divers.

Au bateau, les mesures d’hygiène mises en place dès le début du voyage pour prévenir les tourista sont appliquées. Savonnage méticuleux de l’évier et des plans de travail, désinfection à l’ammonium quaternaire des surfaces dans les toilettes, brossage régulier du cockpit. Les légumes sont lavés à l’eau javelisée à leur arrivée puis mis à sécher sans rinçage au soleil sur les bancs propres.

2 réflexions sur « Bons baisers du Guatemala ! »

  1. sylvie bouvet régnier mars 23, 2020 — 10:59

    Bonsoir à tous,
    Quelle belle épopée!
    Dommage que tout ce beau périple se termine sur un petit air mondial « serré serré »,…
    Lorsque tout ceci sera rentré dans l’ordre, que nos chers esprits en auront tiré une lecture bénéfique, les belles images, le souffle des vents et les clapotis petits petits referont surface! ah zut j’allais oublier les zoizeaux!
    La Laureline est belle même à sec, ce petit vêtement lui va à ravir! qu’on se le dise!
    Bonne fin de voyage à tous et bisous à mon Grizzli des Tartares.
    Vous pensez rentrer aux environs de quel mois?
    Sylvie de Bozboz

    J'aime

  2. jacques.lanthiez@wanadoo.fr mars 24, 2020 — 7:47

    Nous partageons vos épreuves en connaissance de causes… Le confinement est devenu la règle ici, mais avec des barrières limitées en nombre (ex: les masques). Heureusement que nous sommes tous encore très jeunes pour résister. Donc à bientôt.

    J'aime

Répondre à sylvie bouvet régnier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close