Franchissement du Cap Horn et retour à Puerto Williams

Emmanuel, 14 H UTC  : « Le bateau s’est très bien comporté dans le passage du Cap Horn au grand largue par 40 kt W rafales à 50 sous GV 3 ris et trinquette, en luttant sans cesse entre les départs au lof et les départs à l’auloffée selon les fantaisies le sens et la force des déferlantes qui, elles, étaient à la fête dans une mer forte à très forte.

Ce matin, nous remontons le Canal de Beagle au près GV haute et Yankee par 20kt W en louvoyant tantôt en Argentine, tantôt au Chili.  Nous espérons arriver à Puerto Williams vers 20h (23h UTC), avec amarrage assisté par nos amis Italiens Anna et Paolo. »

ndlr : Anna et Paolo leur ont écrit cette nuit des conseils et les attend à Puerto Williams : renoncer à Puerto Toro, ou il n’y a personne en basse saison de pêche, et surtout ne pas tenter de passer contre le courant entre Navarino et Picton.

Après être passée entre Lennox et Nueva, la Laureline est arrivée vers 11H UTC au Sud Est de Picton, à l’entrée du Canal Beagle, et remonte le Beagle en tirant des bords au près …

Je continue de relayer les positions successives du bateau sur le blog

7 réflexions sur « Franchissement du Cap Horn et retour à Puerto Williams »

  1. Très heureux de vous savoir près du but. J’espère que les ennuis techniques seront enfin terminés…

    J'aime

  2. Merci Helene de relayer les infos au fur et a mesure on est de tout coeur avec toi et l’equipage bisous

    J'aime

  3. Là çà se corse…. le Beagle sans moteur.
    Si votre ligne d’échappement est intacte ne pouvez vous pas faire une bidouille efficace pour refroidir ce p….. de moteur le temps de rejoindre Port Williams ? Avec du tuyau et des colliers.(ce que vous avez certainement)
    Je ne sais pas sur un volvo mais sur un yanmar ce serait possible.
    Bien avec vous dans ces moments pénibles.

    J'aime

    1. Il y a 35 milles à courir et on ne sait pas si le moteur a souffert. Didiot Lourdais n’est pas chaud pour prendre le risque de le réanimer pour voir…

      J'aime

  4. J’oublie l’essentiel. Ce serait d’utiliser la pompe de cale en faisant une dérivation
    Prise d’eau moteur- pompe de cale- moteur après la pompe hs.

    J'aime

  5. Très heureux de vous savoir à bonne allure, même en tirant des bords, en route et vous rapprochant sérieusement de Puerto Williams. Allez, « plus que » le canal Beagle !
    Amitiés
    Gilles

    J'aime

  6. Jp et moi suivons le tout de près. Je ne cesse d’ouvrir le lexique nautique afin de mieux suivre. Tellement intéressant! Je serai heureuse d’apprendre qu’ils sont sain et sauf à Puerto Williams! Quel périple! Vs devez tous être épuisés!
    Bisous
    Mich et JP – Winnipeg Canada
    Ps – fait -31 en ce moment -40 avec le vent!!!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close