Retrouvailles avec le raton laveur..

Épilogue, avec un peu de retard… l’airbus A350 Avianca affrété par l’ambassade de France au Guatemala a déposé ses quelques 400 passagers à Roissy le 31 mars vers 8:30, avec nos bagages super légers.

Un grand merci à l’ambassade et à son personnel, à Avianca et à son équipage. Air France et Iberia avaient refusé de se déplacer , raison pour laquelle le rapatriement des français bloqués au Guatemala a été décalé.

La question suivante était de rentrer chacun chez soi. Des chauffeurs de taxi étaient là pour emmener les passagers vers Paris, et les gares encore fréquentées par des trains. Gwen a pu prendre un train pour Rennes puis un bus pour Dinan, Serge un train pour Lyon ou un parent est venu le chercher pour le ramener chez lui.

En revanche les trains pour Calais étaient affichés annulés jusqu’au 2 avril puis complets au delà… Laureline, notre fille , a pris son courage à deux mains, sa voiture et nos chats, et elle est venue nous prendre à l’aéroport pour nous déposer chez nous, avant de repartir sans même avoir pu échanger une ambrassade : nous sortions de contacts multiples avec des centaines de voyageurs et aucun de nous ne voulait prendre de risque de s’échanger des microbes…

Arrivée sur la colline au dessus de la maison et vue sur la Manche : la.couleur bleue de la mer et la pureté de l’air rendent visible le ralentissement du traffic maritime. Disparues les vapeurs rousses laissées par les portes containers et autres cargos!
Selfie à 3 à la maison . Un beau soleil de printemps se charge de l’accueil des voyageurs !

Nous avons la chance de retrouver un deuxième printemps en l’espace de 6 mois.

Un grand merci à tous les lecteurs du blog, à leur fidélité et à leur sollicitude pour ces dernières étapes du voyage.

La Laureline (le bateau ) est à l’abri des cyclones et retrouvera un équipage en décembre ou janvier prochain, en espérant que d’ici là là pandémie aura lâché prise et que les frontières auront été ré – ouvertes.

6 réflexions sur « Retrouvailles avec le raton laveur.. »

  1. Janine Gladstone Thompson avril 5, 2020 — 8:21

    Bienvenue parmi Les confines…
    Quelle epopee…un voyage qui n en finissait plus …mais vous voila arrives sains et saufs..bises

    J'aime

  2. Je suis bien content de vous savoir rentrés chez vous. Je me posais des questions. Et puis, avec sa photo je fais connaissance du « raton laveur » dont il a été question, il y a quelques temps. Il est bien joli avec son collier.
    A bientôt pour d’autres nouvelles. Bises.

    J'aime

    1. Le raton laveur était sur la première photo du blog, au milieu du tas d’objets qu’il nous a fallu emmener au Chili… logique qu’elle boucle aussi la série de l’année ! Bises et merci de ton soutien constant !

      J'aime

  3. Michelle Smith avril 5, 2020 — 4:23

    Bienvenus chez vous!
    Contente de vous savoir à la maison!
    Xo

    J'aime

  4. Je n’avais pas compris qui était ce raton laveur, car sur la messagerie il n’y avais pas sa photo. En tout cas il est magnifique ce chat et toi aussi Hélène…

    J'aime

  5. jacques.lanthiez@wanadoo.fr avril 6, 2020 — 11:56

    L’attente quotidienne de nouvelles sur le blog est finie dans une autre sorte de confinement. D’autres aventures sont à venir ici et ailleurs. A vous revoir (bientôt?).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close