Prêts pour un tout nouveau départ ?

Une cinquantaine de personnes se dont rassemblées a la station Shell de Rio Dulce pour y attendre le bus. Parmi elles 7 jeunes backpackers venus en vacances depuis 2 semaines qu’ils auront finalement passées bloqués dans un hôtel à Rio Dulce.

La plupart sont cependant des équipages de bateaux arrivés avant le 16 mars dans les differentes marina du secteur pour hiverner, ou bloqués juste avant de partir vers Panama et le Pacifique.

Un jeune couple de navigateurs avec des jumeaux de 18 mois se démène au milieu d’un impressionnant tas de bagages. Ils ont quitté la Bretagne pour une année sabbatique il y a un an, et leurs 2 bambins ne sont pas habitués à voir autant de monde d’un coup, ni à être exposés à la chaleur brûlante d’une chaussée d’asphalte.

Des backpackers, de jeunes parents navigateurs et leurs bambins, des « vieux  » comme nous…mélange hétéroclite ou chacun commence à se méfier de « l’autre »

Il a fallu 2 heures ce matin pour que le bus puisse partir : il fallait qu’arrive l’équipe médicale soutenue par la police du tourisme pour vérifier la température de tout le monde, après avoir maintenu tous les candidats au départ à 30° à l’ombre…

La voiture de police du tourisme est venue voir ce qui pouvait expliquer un attroupement interdit de 50 ndividus. Avant de repartir chercher l’équipe médicale pour les tester avant de les laisser partir. .ou pas!

La température est prise avec un pistolet en plastique braqué sur le front à 50 cm de distance, tandis que nos passeports sont inspectés, afin de vérifier les dates d’arrivée et les provenances. Pour moi, la température affichée de 35,5°C leur a parue normale. Pour les autres, un 36,6 ou 36,5 plus raisonnable. .. bref, aucun passager n’a été retenu par la police pour être mis en quarantaine à l’hôpital

Une infirmière me braque son flingue sur le front… Bon, 35,5! comme quoi, transpirer abondemment rafraîchit vraiment la peau.. photo Michèle Nougaro
Les masques sont obligatoires pour monter à bord. Les nôtres sont des prototypes confectionner avec un tissu éponge à gasoil. .. photos Serge Calin

Les masques sont obligatoires lors de déplacements à l’extèrieur . Manu et Serge ont trouvé un truc en magasin de bricolage la dernière fois qu’ils sont allés au village faire des courses. Gwen et moi avons fabriqué nos prototype avec un tissu absorbant qui sert normalement à éponger le fuel. C’est étouffant !

Une cinquantaine de personnes dont 2 bébés de 18 mois ont été du voyage dans 2 bus offerts par l’ambassade. La police, prévenue, a laissé passer le convoi et voilà tout le monde rendu à Guatemala City avant le couvre feu de 16h.

L’ambassade communique principalement par Twitter et Facebook et navigue à vue. Le transfert en bus est organisé, ce qui n’est déjà pas simple, car toute circulation est contrôlée, les transferts bus sont interdits.

Les détails concernant l’avion ne sont pas finalisés. …


28 mars, 15 heures, heure locale : communiqué de dernière minutes. « L’Ambassade vous informe que pour des raisons techniques et indépendantes de notre volonté, le vol initialement prévu demain 29 mars à 17h à destination de Paris-Charles-de-Gaulle a dû être reprogrammé en début de semaine prochaine. Aussi, l’Ambassade conseille aux Français s’étant inscrits sur ce vol de rester attentifs aux communiqués diffusés sur son site internet et les réseaux sociaux. Soyez assurés que nos équipes demeurent mobilisées H24 pour vous permettre de regagner la France dans les meilleurs délais, étant bien conscientes de vos contraintes. »

6 réflexions sur « Prêts pour un tout nouveau départ ? »

  1. Que dire ?
    Bon courage ?
    Vivement dimanche ? Et après dimanche ? Vous allez atterrir où ?
    Gros bisous

    J'aime

    1. L’avion va atterir à Charles de Gaulle

      J'aime

    2. Et après on sait pas du tout. Quarantaine, probablement, mais où? Quel moyen de transport ? Un jour à la fois…

      J'aime

  2. Bonjour à tous,
    Merci pour les nouvelles.
    L’annonce était faite « les français bloqués à l’étranger allaient être rapatriés ».
    Et bien, pour vous, la mise en œuvre aura été rapide. Bientôt vous connaîtrez la joie du retour. Mais diable pourquoi vous mettre en quarantaine puisqu’ici, on ne sait pas dire qui est porteur du virus et qui ne l’est pas. Il n’y a pas suffisamment de personnes testées. Pour les raisons de santé que vous savez, je suis obligé d’être en contact fréquemment avec des soignants. Je sais que ce personnel médical est en contact tous les jours avec des porteurs du virus. Et pourtant, ils me suivent médicalement. Que dire ? OK pour le confinement mais je suis assez fâché de constater que le nombre de personnes testées est insuffisant.
    En attendant des jours meilleurs, je continue de suivre vos compte-rendus avec beaucoup de plaisir. Merci.
    Bises.

    J'aime

    1. Merci Denis pour ton soutien constant et les ondes positives que tu nous envoies régulièrement. .

      J'aime

  3. RIVENET.Pascale mars 28, 2020 — 12:21

    Salut Hélène!
    Enfin qques news fraîches et rassurantes.. quel périple et que de péripéties!
    Bientôt il ne restera que les bons souvenirs!! Revenez nous sains et saufs, c’est tout ce qui importe.
    Méfiez vous je pense que l’aéroport Charles de Gaulle est fermée
    Bises et bon retour.
    Kalou

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close