9 mars, remontée du rio : arrivée!

Tout au bout de Rio Dulce, juste avant le pont qui l’enjambe avant qu’il ne sorte du lac Izabal, la Laureline est arrivée à sa destination d’hivernage.
La pluie a fait son apparition, et la température de l’air est tombée de
10°C, ce qui permet de bien mieux dormir!

La pluie est arrivée avec une chute sensible de la température de l’air. Les vestes imperméables sont de sortie! Mais parler d’un temps de Bretagne serait abusif : l’eau est toujours à 30°C…

La dernière traversée depuis
Livingston a été très différente des précédentes. Dans l’eau douce, entre
des falaises couvertes d’une abondante végétation, des lamentins dans l’eau, des aigrettes perchées sur les arbres pour regarder passer les
bateaux, des canots rapides et des barques ou travaillent des pêcheurs à
l’épervier avec un rameur. Sur les berges, quelques villas luxueuses et
des hangards à bateaux cotoient des maisons plus simples et des
restaurants.

La dernière partie du Rio est occupée par une demi douzaine de marinas toutes pleines de bateaux, la plupart à moteur, mais aussi beaucoup de voiliers venus là avant la saison des cyclones.

Pêcheur à l’épervier dans une barque en bois et à la rame. Une espèce en voie de disparition . Maintenant il est plus facile . de gagner sa vie en pilotant une l’achat en fibres de verre et plastique équipée d’un moteur puissant
Les aigrettes regardent passer les bateaux
Maison au bord de l’eau.

Certains retraités européens viennent habiter là en raison de la douceur du climat, à condition d’aimer la chaleur. Souvent aussi au parce qu’ils sobt arrivés là avec les alizés dans le dos, ne se pas senti le courage pour retraverser d’ouest en est, et sont donc restés à naviguer dans le coin 3 mois par an, jusqu’a finalement vendre leur bateau pour s’installer dans.une maison. Au bout de 1 an ou 2, ils sont rattrapés par l’ennui

Malgré les infos de la carte, la Laureline est encore dans l’eau.. mais
cela ne va pas durer longtemps : rendez vos est pris avec le travelift
lundi matin à 8h30, pour l’amener sur terre. Elle va rester notre petite
maison pendant quelques jours, le temps de la préparer pour l’hiver.

La Venus sortant du bain

Position : 15°39′ N, 88°59′ W
Course : 270 °
Speed : 0 kt. à l’ancre devant El Rellono

Destination : El Relleno, Rio Dulce, Guatemala

ETA : Arrivés à destination, Grand merci aux équipes du CROSS Cap Gris nez

3 réflexions sur « 9 mars, remontée du rio : arrivée! »

  1. Une seule chose à dire…BRAVO !!
    Quel courage, quel voyage, je suppose que vous en avez pris plein les yeux et plein la tête pour garder des souvenirs et nous en faire profiter à votre retour!
    Bisous à très vite.
    KALOU

    J'aime

    1. Merci Kalou ! Embrasse bien les copains du longe côte pour moi. J’ai vu que vous avez du renoncer à votre entraînement de jeudi pour cause de vagues-submersion, ça déménage aussi à la maison on dirait ! A bientôt Hélène

      J'aime

  2. Bonjour vous deux et grand bravossss et merci pour nous avoir fait profiter de ce magnifique voyage..
    Très amicalement de nous deux

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close