23 Novembre, Mechuque

Mechuque : c’est là que naissent les bateaux de bois de tout l’archipel.
Les carcasses s’assemblent en équilibre sur des cales de bois et des pieux.

Les membrures sont fabriquées à partir de bois prelevés dans les forêts locales avec juste la courbure voulue, entre tronc et grosses branches : canelo, cyprès, orme. Les bordées sont des planches courbées à l’eau chaude dans un tube posé au dessus des braises. 

Le chantier travaille principalement à des bateaux destinés au tourisme. Le talent des charpentiers de marine de Méchuque est perceptible dans tout le village,les maisons, le pont de bois monumental qui enjambe la rivière, et même, là haut sur la colline, un étonnant belvédère qui surplombe le port. A ses pieds est disposé un étonnant cimetière :  des barques vénérables ont été hissées là qui s’effondrent doucement avec vue imprenable sur la baie ou elles sont nées.

 

Le vent de sud est du lendemain a été l’occasion de tester le spi, et de l’installer sur son enrouleur, pour le ranger proprement, près à être lancé à la prochaine occasion.

Le mouillage à Quemchi, près de fermes marines un peu à l’écart de la ville, offre un concert de chants d’oiseaux. De minuscules poussins se regroupe pour s’aventurer un peu dans le courant.

HG

 

 

Lien vers la page Mechuque, lors du précédent passage du bateau: Mechuque quittée par une nuit sans lune et arrivée à Puerto Montt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close