9 novembre, départ demain matin

Tous les jours : corvée courses en bus . Un sac à dos et 2 cabas par tête. Progressivement nous remplissons les coffres et le frigo. En restant perplexe devant quantité de farines et de semoules dont nous ignorons l’usage . Pas toujours facile de savoir s’adapter

La voilà rhabillée, prête à prendre la mer.

Les bidons bleus contiennent chacun une aussière de 100 m destinées aux mouillages qui imposent de porter des amarres à terre : quasiment partout en Patagonie, et jusqu’à nos prochains mouillages dans la partie ouest du golfe de Ancud.

Les bidons jaunâtres servent à transporter du gaz oil quand.les.540 L de nos réservoirs risquent de ne pas suffir. Passage de pot au noir, évolution dans des endroits où le vent peut disparaître totalement comme en Antarctique

Ce matin , passage dans les bureaux de l’armada pour le zarpe : déclaration de nos intentions de déplacement jusqu’à la fin du mois

Plus nous étudions la question du Pérou et plus nous sommes amenés à faire une croix sur l’idée de s’arrêter sauf cas de force majeure. Aucun des équipages rencontrés à Puerto Montt n’a tenté autre chose que de faire un plein de gaz oil, tous les équipiers restant à bord. D’un point de vue des marins le seul intérêt des côtes du Pérou est le tapis roulant créé par le courant de Humbolt quand on monte vers le nord.

En principe nous n’aurons pas besoin de gaz oil dans ce sens là. Mais 5000 miles devraient quand même représenter une certaine consommation. Nous allons les remplir une dernière fois avant d’entamer cette remontée puis ils termineront leur carrière au Guatemala

Nous irons dans la partie est puis ouest du.golfe de Ancud (et non Corcovado) : le golfe de Corcovado commence au sud des îles situées devant Castro

Nous partons demain matin. Les gardes côtes souhaitent recevoir par e mail notre position en principe 2 fois par jour à 8h et 20h. Ça fait 12h et 24h heure française, ce seront les horaire auxquels on s écrira désormais.

Cela risque d être nos dernières photos avant longtemps, nos prochaines nouvelles arriveront par l iridium.

  • De la part de Manu:

Un gros canard blanc et un cygne a coup noir fome un couple très uni, qui semble avoir élu domicile sur une petite plage de galets devant le Club Nautique

1 réflexion sur « 9 novembre, départ demain matin »

  1. Janine Gladstone-Thompson novembre 10, 2019 — 11:46

    Bon Vent a tous deux et les autres de l equipage xxx

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close