Anaïs et les notothenioïdés

« Anaïs est tombée à l’eau en revenant de la couture. Récupérée en dinghy, douchée, séchée, elle n’a même pas eu froid, elle a quelque chose des notothenioïdés, ces fameux poissons qui résistent à l’eau glacée.  Hier soir, dîner chez Dion et Leiv. Grandes moules crues, moules cuites à l’anis, mouton  au four : un régal! » Emmanuel

mais qu’ont-ils donc bu avec tout ça pour faire entrer Anaïs dans le sous-ordre des notothenioïdés?

illustration : page de mon carnet de voyage montrant un poisson notothenia remonté dans les canaux de Patagonie avec le panier à crabe de Olivier et remis à l’eau . janvier 2018

1 réflexion sur « Anaïs et les notothenioïdés »

  1. Bon au moins, vous ne mourrez pas de faim. Mais qu’avait donc bu Anaïs pour se baigner dans ces mers froides, ou alors on l’a poussée…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close