12-13 février, gros Mahi mahi et lumières de boîte de nuit

12 février

Dans le pot au noir au large de la Colombie, les grosses pluies orageuses et chaudes se succèdent, le bateau est bien rincé, ça lui fait du bien.

Un fou de bassan à pattes rouges et bec bleu a élu domicile sur le balcon avant, et comme il faut sans cesse établir les voiles et ensuite les ranger selon les caprices des courants d’air à l’approche des nuages, il s’envole, tourne autour du bateau quand il avance à la voile et reprend sa place de figure de proue quand elles sont à nouveau rangées.
Un gros Mahi mahi (= dorade coryphène = dolphin fish) de 1,24 m de long a été remonté, un régal à la poêle ou en ceviche pour plusieurs jours.

Position : 2°20′ S, 79°33′ W
Course : 20 °
Speed : 5,3 kt. vent SW 8 kt, GV 3 ris et moteur

Destination : las Perlas, Panama,

13 février

le compte du temps finit par se perdre, tant l’impression de solitude s’installe sur la mer vide devant les côtes de la Colombie.

Quelques rares oiseaux viennent s’intéresser au bateau, un jeune fou de Bassan s’est même installé toute une journée et une nuit sur le bout dehors ou le balcon avant où pourtant son équilibre était précaire : au petit jour, il était toujours là, rentrant le cou dans les épaules sous la pluie battante. Un bel oiseau, au bec bleu pâle, plumage duveteux marron clair sur la tête et le cou, les ailes un peu plus foncées, et des pattes rouges.

Pas de pêcheurs donc, ni de cargo depuis que le vent a conduit le bateau à suivre le trait de côte à environ 70 -80  miles au large.

Il en a été différement sur les derniers miles le long de la côte de l’Equateur, à environ 5 ou 6 miles de latitude sud : des barques étaient là qui éteignaient leur lumière à notre approche, et dans l’eau , des fanions portant des lumières scintillantes bleues et rouges signalaient ce qui était peut êttre des filets dérivants longs de 1/2 mile environ. Dans un
cas, une barque qui venait d’occulter son feu a projeté dans les yeux du barreur une puissante lumière laser verte, type boîte de nuit. Le bateau a touché quelquechose qui a heurté la coque. La dérive à moitié relevée (le vent était arrière), a dévié l’objet ou le filet à l’écart de l’hélice, qui n’a pas été touchée.

Le passage de l’équateur s’est traduit par une mer désordonnée, des vents interrompus par des calmes ou des grains venant du nord, plus faciles à gérer quand le vent s’est lui même établi au nord, nord-ouest quand il souffle.

HG

Position : 4°18′ S, 78°41′ W
Course : 41 °
Speed : 6,3 kt. vent SW 19 kt, GV 2 ris et Yankee 2B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close