Oiseaux devant les côtes du Pérou

Avec un vent du sud sud ouest pratiquement dans l’axe de la route souhaitée, la Laureline a navigué au grand largue de Valparaiso au Chili jusqu’à Salinas en Equateur , en tirant de grands bords tantôt vers le large tantôt vers la côte, en traversant le courant de Humbolt. Au depart de Iquique, le courant a été rejoint dès quelques 10 miles nautiques au large. Les eaux du courant sont repérables à leur température plus fraîche, environ 19°C, soit 4 à 6 ° de moins que plus au large. Mais c’est surtout l’animation des oiseaux qui permet de le repérer. Des bancs de krill et d’algues attirent des baleines, dont le souffle est visible de temps en temps, des dauphins, des poissons et quantité d’oiseaux.

Pétrel au décollage
Piqueros ou fous de Bassan du Pérou
Paille en queue
Un bateau arimé à une nasse à poissons
Viel albatros aux ailes usées
Piqueros ou fou de bassan, espèce péruvienne au bec bleuté
Poisson en vue
Départ en vrille, on rectifie en cours de vol
Faut bien serrer les ailes et tendre le cou, en flèche
Arrivée sur Paracas et le port de Pisco
Un candélabre farfelu a été gravé maladroitement sur la falaise face à la mer, probablement au XIXÈME en s’inspirant des méthodes ancestrales des pétroglyphe authentiques de la région à Nazca
Petit tour en sortant vers les îles Ballestos et leurs roqueries d’oiseaux de mer
Cormorans dans le fond, manchots de Humbolt au premier plan
Dans le fond, les installations de collecte de guano, aujourd’hui abandonnées
Petites familles de fous
Sterne
Lions à la plage
Sternes incas
Patrouille mixte fous et cormorans
Sternes incas
Sterne inca
Coup de frein en vol
Encore des fous
Cormoran aux yeux rouges
Pélicans sur des algues flottantes
Décollage d’un pétrel
Gaviota de Galapagos
Sterne inca
Pétrel tempête
Patrouille de pélicans à l’attaque, sur une ligne de front
Patrouille de pélicans quadrillant la zone de pêche

5 réflexions sur « Oiseaux devant les côtes du Pérou »

  1. Janine Gladstone-Thompson janvier 24, 2020 — 2:56

    Superbes photos merci!

    J'aime

  2. Coucou les aventuriers
    Du fond de mon lit à la clinique..j admire ces magnifiques photos d oiseaux…mercisss
    Bon vent…
    Très amicalement

    J'aime

    1. Puissent – elles vous aider à vous rétablir au plus vite! Affectueuses pensées depuis l’Equateur le temps d’une pose à terre. .

      J'aime

  3. bonjour,
    Islas Ballestas… j’y étais en juin 2018 ( pour Serge: avec le Titi)
    ….. je suis toujours „en admiration“ devant la précision et la qualité des photos jointes aux reportages. Et bien sûr les sujets et motifs.
    Avec quel équipement sont-elles faites?
    bons vents!
    francis Peltier2@icloud.com
    Sent with my iPad
    >

    J'aime

  4. Patrick & Myriam Cardinaud janvier 26, 2020 — 1:08

    Envoyé de mon iPad

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close