Contents de reprendre la mer

Pourtant une grosse dépression les attend devant la sortie du port en tournoyant sur elle même, histoire de faire comprendre que les 40èmes rugissants sont bien là. Il va bien falloir commencer en s’avançant dans sa direction, puis obliquer vers le sud ouest en affrontant des vents contraires et suivre la côte au portant dans un calme relatif, avant de prendre une autre baston, toujours au portant, pour rejoindre Puerto Williams au Chili avec au besoin un arrêt aux îles malouines.

3-12

La route directe aurait été longue de 800 miles. La route « confort » sera de 950 000 miles et devrait les mener à Port Stanley en environ une semaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close