Plateformes off shore à l’approche de Rio

13 novembre, Emmanuel : Slalom entre plate formes off shore en tout genre

Ils ont quasiment atteint la latitude de Rio et naviguent vers l’Ouest pour la rejoindre  demain 14 novembre vers 10h UTC. Sous allure portante, à des vitesses grisantes,  leur route nocturne a cependant été jalonnée de plateformes off-shore vivement éclairées, dont certaines mobiles, à la grande surprise du barreur, obligé d’empanner  pour laisser la place au monstre.

4 réflexions sur « Plateformes off shore à l’approche de Rio »

  1. (à Calin: J’ai bien aimé le très juste « il tombe des bouts »!)
    Il y a un réel effort de vulgarisation et explication des termes marins pour certains néophytes que nous sommes un peu ou beaucoup, merci ! Cela ne nuira pas, rassurez-vous, à la poésie marine et embrumée de votre langage mystérieux qui nous enchante ! Ceci dit, il est normal que le « gênois » devienne « yankee » outre Atlantique, histoire de s’intégrer…!
    On vous embrasse.
    Dominique Opérette

    J'aime

    1. Bonjour Demi de 4D! pour ce qui est de la garde robe de Laureline (la danse des 7 voiles, version maritime), Emmanuel l’a décrite en détail le 20 octobre sur le blog, dans la page « du Cap Vert au Brésil » ; mais il est vrai qu’il utilise aléatoirement le mot génois ou yankee… un gros bisou à notre chère Dominique Opérette

      J'aime

  2. Vous êtes combien sur le bateau ? J’ai l’impression qu’il y en a qui sont tombés à l’eau : on ne les voit jamais ; on n’en parle jamais. Quant aux photos elles se font rares dommage! Le voyage au pôle nord me faisait rêver, la celui-ci me laisse sur ma faim….Bon courage et bon voyage Cordialement Simone la bretonne

    J'aime

    1. En effet, ils ne sont que 4 jusqu’à Ushuaïa… seul le capitaine s’est jeté à l’eau pour le moment, avec réticence, car ce n’est pas son truc, et il est à chaque fois remonté à bord. Le blog est tenu depuis la terre en reprenant les messages très brefs envoyés par téléphone satellite ; quand aux photos, comme lors du voyage autour du Svalbard, elles ne peuvent nous parvenir que quand ils disposent de wifi. je devrais récupérer une moisson à l’escale de Rio, que je ne manquerai pas de partager avec le blog! bien cordialement Hélène

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close