De Cherbourg à Lanzarote

14/7/2018 : Dernier matin au ponton F

WhatsApp Image 2018-07-14 at 11.32.12

WhatsApp Image Didier 2018-08-10 at 09.07.39

Didier immortalise l’équipage qui va amener Laureline à Madère pour commencer le voyage

WhatsApp Image Didier 2018-08-10 at 09.08.47

Pleine comme un oeuf!  les espaces sur le pont et à l’arrière sont utilisés pour stocker une rangée de bidons en plastique blanc attachés aux filières et qui recevront quelques 400L de fuel complémentaires avant les grandes traversées. Des aussières ont été stockées dans deux bidons bleus attachés aux haubans, une nouvelle housse protège l’annexe suspendue à son portique, qui devrait l’empêcher de se remplir d’eau quand les vagues arrivent par l’arrière. Les pare bat seront tous accrochés en rang d’oignons à l’arrière

Grand beau temps et marée haute… équipement de vacanciers au soleil

WhatsApp Image 2018-07-14 at 11.33.39

Salut les copains !  Denis et Babeth arrivent avec la marée lorsque nous apprêtons à quitter la rade de Cherbourg

WhatsApp Image 2018-07-14 at 11.36.45

 

Calme plat sur la route, coucher de croissant lors du changement de quart de 22 heures

WhatsApp Image 2018-07-15 at 21.41.43

15/7/2018: Arrivés à l’aber Wrac’h à midi. À temps pour le foot. Départ demain pour La Corogne en Galice. Puis Nazaré au Portugal puis Madère. Puis Lanzarote.

Un vieux gréement qui range ses ailes  en arrivant dans l’Aber Wrac’h

WhatsApp Image 2018-07-15 at 22.02.48

Laureline à mi marée. …..et à marée haute 😊

Le temps va changer demain

 

 

16/7/2018: Marée basse sur l’aber.  Nous partons cet après midi pour 3 ou 4 jours de traversée …

WhatsApp Image 2018-07-16 at 14.31.14

 

WhatsApp Image 2018-07-19 at 16.22.42

19/7/2018 Notre effigie à été déployée sur le Golfe de Gascogne

Quand nous quittons le plateau continental, passant d’un fond à environ 200 m à 4000 m, nous rencontrons des dauphins, des puffins des anglais, et même, rarement, de petites familles de baleines qui soufflent non loin du bateau.

Les dauphins viendront souvent jouer avec notre étrave

 

 

carte 1

 

19/7/2018: Un  bâtiment en forme de H… et la porte d’Hercule

 

19/7/2018: Un poulpe nous accueille à la Corogne. .. Ces quelques jours de traversée assez nauséeux pour moi sont interrompus 24h le temps de quelques vrais repas et c’est reparti demain pour 36 heures avec au bout le Portugal

On dirait Bruges. ..La place est vide pendant l’heure de la sieste. La foule est dans les rues dans la soirée et une grosse fête se prépare sur les quais. Sono d’enfer, pompes à bière jeu de fumées et projos. .nous n’allons pas nous éterniser

Le soir tombe sur le port

WhatsApp Image 2018-07-19 at 21.36.21

20/7/2018 : Repos  après seulement 50 miles à Camarinas. Même si le temps est calme ici, Windguru annonce pour le cap Finistère un vent un peu trop fort pour mon petit estomac

WhatsApp Image 2018-07-20 at 22.14.11.jpeg

WhatsApp Image 2018-07-20 at 22.12.42

Nous nous sommes ensuite laissés porter par les alizés portugais qui soufflent du Nord.

23/7/2018 Petit matin gris et doux sur Nazaré où nous sommes arrivés hier soir. Plus tard, les bateaux de pêche sont rentrés avec la marée et les goélands s’affolent. Une armada de camionnettes s’est postée en attente derrière les hangars où sont  conditionnés les poissons frais arrivés.

 

Plus modeste, Jésus  Cristo,  de Nazaré  bien sûr, dodeline sur ses amarres. ..Petit porto du soir au Bagdad Café du coin.

La plage de Nazaré,   vue du promontoire où on grimpe avec un funiculaire et son sanctuaire au coeur le village ancien

24/7/2018 Une excursion en bus nous a permis de  visiter le monastère de Batalha et ses prodigieuses dentelles de pierre. …puis celui d’Albobaca.

 

24/7/2018 LA vague se forme au bout de la pointe rocheuse quand un fort vent de nord nord ouest pousse la houle en surface et la mer dans un canyon sous marin qui pointe sur Nazaré,  le tout rencontrant un courant côtier nord sud…. elle peut atteindre 30 m de haut

WhatsApp Image 2018-07-24 at 22.19.33

L’hiver, l’entrée au port peut être très compliquée, même sans attendre les conditions extrêmes qui attirent les sportifs. Surfer les vagues avec un bateau de pêche demande beaucoup de dextérité et un moteur poussé à fond pour rester dans l’axe!

C’est notre dernier soir à Nazaré. Il nous faut reprendre la route vers Madère, vent portant dans les alizés, traverser le rail dans la nuit noire.

Le 27 on a vu l’éclipse de lune ! Dès 10 heures du soir elle avait une drôle d’allure. C’était le moment où se terminait le quart de Manu et commençait le mien. Si bien qu’on en a profité tous les 2 sous voile pendant tout le temps où elle s’est démasquée, effaçant du même coup les étoiles de la voie lactée tant elle est brillante.  Mais Mars à remarquablement  tenu sa place, face à  Venus sur le versant ouest du ciel. Un moment mémorable !

29/7/2018,  Le vent est tombé depuis hier soir et nous avons rangé le spi. Il a bien servi! Faut voir Anaïs à la barre sous spi quand il se débat.  Spectaculaire. Après c’est les courbatures et dodo. A 15:30 : ça y est la première île de l’archipel de Madère se profile dans les haubans. ..Après 106 heures et 740 miles de mer depuis Nazaré, nous voyons se dessiner les falaises de roches brunes de Madère.

 

30/7/2018  La marina qui nous accueille au pied d’une falaise de lave brune est inscrite dans un « resort » artificiel construit comme un décor de cinéma.  Des petits bonshommes en jaune s’occupent de l’accueil au ponton, des gradés en chemise blanche gèrent la marina qui pratique des prix de méditerranée. Le meilleur des mondes. … Cet après midi nous tenterons une évasion.

WhatsApp Image 2018-07-30 at 13.33.43

31/7/2018 C’est la semaine de la  gastronomie à Machico . ça tombe bien, pour passer un dernier moment avec Pierre Michel avant son départ vers le Morbihan. Des petits stands gourmands sont installés sur l’esplanade où l’on peut goûter les spécialités locales.  Nous nous sommes régalé les papilles et les oreilles en écoutant des concerts d’enfants.  Ici « les Machetes » leurs voix fraîches et leurs guitares,  tout fiers avec leur prof. Heureux !

WhatsApp Image 2018-07-31 at 22.23.53

31/7/2018 journée dans le jardin botanique de Funchal, puis téléferique vers Monte et son site de pèlerinage.

 

Aperçu des infrastructures réalisées pour favoriser le développement de l’île. Des tunnels ont été creusés dans les montagnes pour faire passer les grandes routes. Les pistes de l’aéroport ont été gagnées sur la mer. L’île est très peuplée, construite de toute part, sillonnée de nombreuses routes

WhatsApp Image 2018-07-31 at 22.29.55

… et à Funchal le dieu local a déjà son musée. ..Cristiano Ronaldo a même donné son nom à l’aéroport international; Retour à la marina. Notre voisin se lâche question déco !

2/8/2018 Le vent souffle du Nord en poussant des nuages bas et des averses. Petite promenade vers la pointe Saint Laurent pour apprécier le paysage.

La lave figée est à peine recouverte d’une couche de poussière où s’accrochent des plantes rases.

Un élevage de poissons a été installé là au pied de la falaise où a été installée une maison de protection de l’environnement desservie par un débarcadère au creux d’une petite crique ou nous nous sommes baignés

WhatsApp Image 2018-08-03 at 10.36.44

Pas d’arapèdes ni d’autres coquillages ou d’oiseaux dans ce coin râpé de l’île. Des sentiers ont été aménagés et même parfois méticuleusement pavés d’éclats de roche basaltique ou de planches de bois exotique afin de protéger ce site très fréquenté.

WhatsApp Image 2018-08-03 at 10.42.53

3/8/2018 Changement de décor aujourd’hui le temps d’une randonnée dans la forêt de lauriers au Nord Est de l’île. L’eau qui jaillit en altitude a été tout ou partie canalisée dans des canaux d’irrigation afin de permettre le développement de la culture de la canne à sucre. Creusés dans la roche à flanc de falaise les levadas descendent de 1 m tous les 100m acheminant l’eau en douceur dans les vallées. Des plantes échappées des jardins botaniques ont  saisi l’aubaine.

WhatsApp Image 2018-08-03 at 22.16.37

4/8/2018  Le paysage a été façonné par l’homme au moment où l’île produisait de la canne à sucre. Des jardins suspendus à la falaise et l’eau. Un travail de romains

WhatsApp Image 2018-08-04 at 19.18.15

Ça a du être éreintant.  Aujourd’hui la plupart des parcelles sont à l’abandon mais des jardins où poussent des pruniers sont entretenus le long de la levada.

Curiosité botanique non identifiée

WhatsApp Image 2018-08-04 at 19.23.10

9/8/2018 Manu, Anaïs, Daniel et Dominique, l’équipage qui va jusque Lanzarote, s’est lancé dans une excursion de 18 Km: Manu a pu filmer le roitelet de Madère, peu farouche, et ses valeureux équipiers en plein effort dans des escaliers de pierre.

 

carte 2

Le 10, Laureline reprend la mer au vent portant vers les îles Canaries

carte 3

12/8/2018: Après 340 miles par vent de Nord Nord Est de 25 à 30 noeuds, mer agitée, sous grand voile au bas ris et trinquette, Laureline est arrivée à bon port et en bonne forme. Son équipage aussi, malgré un petit peu de mal de mer qui lui va coupé l’appétit le temps de la traversée.

carte 4

13/8/2018 : Culture de cresson alfalfa et chou rouge à bord du bateau : délicieux en salade!

WhatsApp Image 2018-08-13 at 16.08.46
13/8/2018  La force est avec Nous!

WhatsApp Image 2018-08-13 at 16.10.34
13/8/2018 Rappel: Jamais jamais laisser le hublot ouvert au dessus des documents en navigation….

WhatsApp Image 2018-08-13 at 16.13.37

Voyage au centre de la terre à Queva de los Verdes dans un très long tunnel formé dans la lave du volcan. Le plafond se reflète dans l’eau.

WhatsApp Image 2018-08-15 at 22.58.10
Dans les entrailles du volcan, les éclairages font ressortir les mélanges de couleur en provenance du calcaire, du phosphate, du basalte, et du fer.

WhatsApp Image 2018-08-15 at 23.12.51
Oasis au premier plan, puis lave et basalte formé à la suite de l’éruption du volcan de la Corona, et au loin le vent et l’océan où évoluent des planchistes rapides et assez habiles.

WhatsApp Image 2018-08-15 at 23.19.19

Marina de Puerto Calero à Lanzarote. Bien surveillée serviable, prêt d’outil en dépannage, idéale.

WhatsApp Image 2018-08-16 at 14.26.34.jpeg16/8/2018 Couture épissures surliures …

WhatsApp Image 2018-08-16 at 18.12.11
Dilemme pour la préparation au gros temps: dinghy attaché à l’avant sur le pont où à l’arrière sous le portique. Il est plus stable à l’avant, mais là il gène la visibilité il augmente le fardage et surtout il complique les manoeuvres de trinquette et tourmentin. Donc le choix c’est à l’arrière, mais là il est exposé à la grosse houle qui peut déferler dessus. Donc sa fixation à été complétée par six point d’amure orientés vers le haut vers le bas et vers bâbord et tribord, plus un renfort de la barre de largage des deux côtés, plus une grosse capote qui l’empêche de se remplir. On espère que ça tiendra…

WhatsApp Image 2018-08-16 at 18.26.08
Marina de Puerto Calero à Lanzarote

WhatsApp Image 2018-08-16 at 18.27.11
Daniel

WhatsApp Image 2018-08-16 at 18.28.05
Puerto Calero et ses légendaires bittes d’amarrage en laiton.

WhatsApp Image 2018-08-16 at 18.31.37

Au sud, la visite de Timanfaya a été formidable: un beau cratère en témoignage, paysage martien plutôt que lunaire vues les couleurs rouge verte et noire.

WhatsApp Image 2018-08-21 at 11.14.13

Au nord, le merveilleux jardin de cactus qui a inspiré César Manriqué pour la conception de ce lampadaire et ce pot ou se marient la nature et l’art.

WhatsApp Image 2018-08-21 at 11.19.06

pour en savoir plus: césar manriqué

Et pour poursuivre, visite de la Fondation Manriqué, c’est absolument fabuleux. Cette maison est d’une beauté saisissante; une coulée de lave passe par la fenêtre, tout le sous sol de la maison se fond dans des cavités formées de bulles de lave, reliées entre elles par de petits tunnels, créant autant de patios enchanteurs.

WhatsApp Image 2018-08-21 at 09.20.19WhatsApp Image 2018-08-21 at 11.17.48WhatsApp Image 2018-08-21 at 11.16.29

Dominique

WhatsApp Image 2018-08-21 at 09.21.37

Laureline est maintenant dans la marina de Puerto Calero, ou elle attend sagement le bon vouloir de El Nino pour traverser l’Atlantique….

 

 

6 réflexions sur « De Cherbourg à Lanzarote »

  1. Simone Racapé août 13, 2018 — 5:42

    Merci pour ces magnifiques photos et les commentaires Simone La Bretonne

    J'aime

  2. Magnifique voyage à venir, que de belles photos , merci tous et Daniel de faire profiter ceux « qui travaillent »

    J'aime

  3. Ces premiers commentaires nous mettent l’eau à la bouche pour ce qui nous attend !!!
    On a hate de lire la suite. On pense bien à vous. Pascal

    J'aime

  4. Janine GLADSTONE-THOMPSON octobre 2, 2018 — 5:27

    Chapeau a tout l’equipage… Merci pour ces belles photos!

    J'aime

  5. Catherine Louchez octobre 4, 2018 — 2:40

    magnifique découverte pour moi et à bientôt sur le blog….pour la suite de l’Aventure

    J'aime

  6. Beau bateau, bel équipage, belles photos, que du bonheur pour cette belle aventure que je ne manquerai pas de suivre. Bon vent. Amitiés.
    Serge.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close